Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
34 jours
MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
74 jours
WRC
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
95 jours
WSBK
C
Aragon
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
89 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
96 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
74 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
172 jours

Course - Dixon s'impose, Pagenaud creuse l'écart sur Power

partages
commentaires
Course - Dixon s'impose, Pagenaud creuse l'écart sur Power
Par :
4 sept. 2016 à 20:32

Dominateur tout le week-end, Scott Dixon a remporté une victoire autoritaire et à l'économie de carburant pour le retour de l'IndyCar à Watkins Glen, alors qu'on a peut-être assisté au tournant du championnat.

Josef Newgarden, Ed Carpenter Racing Chevrolet
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Conor Daly, Dale Coyne Racing Honda
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet
Charlie Kimball, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet
Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Max Chilton, Chip Ganassi Racing Chevrolet

Simon Pagenaud a pris un départ exceptionnel depuis la septième place pour se retrouver troisième au premier virage avec même une chance d'attaquer Will Power tandis que Scott Dixon avait conservé l'avantage de sa pole position.

Derrière, Sébastien Bourdais, troisième sur la grille mais qui avait perdu deux places face à Pagenaud et Tony Kanaan, est parti en travers à la sortie du premier virage (il a assuré après la course avoir été touché à l'arrière car tout le monde utilisait le push-to-pass et pas lui) et un incident quelques mètres plus loin a coûté cher à Juan Pablo Montoya. Tous deux se sont retrouvés en queue de peloton.

Pagenaud et Kanaan se sont livrés une lutte au couteau au début du deuxième tour, le Brésilien prenant brièvement l'avantage sur le leader du championnat. Les positions allaient ensuite rester stables entre eux jusqu'au 14e tour lors duquel l'ordre s'inversait pour de bon cette fois.

Dixon et Power s'étant détachés en tête, le premier ayant lui-même créé un écart sur le second, et Helio Castroneves faisant face à la pression de Charlie Kimball, les deux principales forces de l'IndyCar monopolisaient les six premières places dans l'ordre Penske, Ganassi, Penske, Ganassi, Penske, Ganassi... Le premier de la “ligue 2” n'était alors autre que le quasi débutant R.C. Enerson.

Crash d'Aleshin

Scott Dixon venait de s'arrêter, à la fin du même 14e tour, quand Mikhail Aleshin a été victime de l'éclatement d'un pneu et est allé heurter le rail violemment mais sans mal pour lui en haut des fameux esses de Watkins Glen. Les autres leaders sont passés par leur stand durant la neutralisation qui a suivi, au 16e tour, Pagenaud étant le bénéficiaire de l'opération puisqu'il dépassait Power qui perdait deux places face à Kanaan et lui. Ils occupaient alors les 12e, 13e et 14e places devant Castroneves.

À la relance au début du 18e tour, Dixon précédait donc Max Chilton, Montoya, Conor Daly, Alex Rossi (seul parti en pneus durs et seul à être passé en tendres dans le groupe de tête) et Josef Newgarden, tout s'étant arrêtés avant la neutralisation tout comme Carlos Muñoz, Ryan Hunter-Reay, Bourdais et Spencer Pigot qui complétaient le top dix devant Jack Hawksworth.

Le pari de Castroneves

Un nouveau crash est survenu dès le 20e tour quand Graham Rahal est parti à la faute en tentant une manœuvre de dépassement sur Kimball au virage n°1.

Les arrêts qui ont suivi, à la fin du 22e tour, ont coûté cher à Kanaan qui se retrouvait avec la roue arrière droite mal fixée et devait repasser une fois de plus par son stand et perdait deux tours dans l'affaire. En dehors de ses malheurs, la hiérarchie demeurait identique, excepté Castroneves qui s'est arrêté une deuxième fois durant cette neutralisation pour remettre un peu de carburant.

Après le restart au début du 24e tour, Dixon a très vite repris la poudre d'escampette. Bourdais gagnait deux places au profit des deux pilotes Andretti devant lui (voir plus haut) tandis que Power en perdait une au profit de James Hinchcliffe qui attaquait aussitôt Pagenaud pour la 12e place. Un peu plus loin, Castroneves en perdait plusieurs. Devant, Montoya s'emparait de la 2e place aux dépens de Chilton dans le 27e tour et Newgarden prenait la cinquième à Rossi dans le 28e.

Power dans le rail

Après la salve suivante d'arrêts au stand aux alentours de la mi-course (30e tour), sous drapeau vert cette fois, Dixon se retrouvait avec 13”5 secondes d'avance sur Montoya au 36e passage. Suivaient Newgarden, Hinchcliffe, Pagenaud qui avait retardé le sien, Castroneves qui avait fait de même grâce à sa tactique précédente, Chilton, Daly, Rossi et Bourdais. Power, seul à être repassé en pneus tendres, n'occupait que la 14e place derrière Pigot, Hunter-Reay et Muñoz...

Le tournant du championnat est peut-être survenu au 39e tour quand l'Australien s'est retrouvé poussé dans l'herbe et dans le rail par Kimball, qui tentait de le dépasser et qu'il n'avait probablement pas vu, après un léger contact au début de la ligne droite suivant les esses.

 

Derniers arrêts

Tout le monde s'est donc engouffré dans les stands à la fin du 41e tour pour ce qui serait peut-être les dernier pit-stops, Castroneves ressortant, aidé par son court arrêt un peu plus tôt, en tête devant Dixon, Hinchcliffe, Newgarden, Montoya, Pagenaud et Rossi. Mais, un peu ralenti par Kanaan qui allait retourner au stand au moment du re-start, le Brésilien se faisait aussitôt repasser par Dixon alors que Pagenaud dépassait Montoya.

Ce dernier a dû effectuer à son tour un rapide passage par son stand (splash-and-dash), et Pagenaud a dû se laisser glisser derrière Chilton et Kimball - deux équipiers de Dixon - qui ont ensuite “déposé” Newgarden puis Hinchcliffe mais sont rentrés eux aussi à trois tours du drapeau à damier, tout comme Castroneves. Au même moment, Pagenaud a encore cédé face à Bourdais.

Dixon s'est imposé à l'économie mais avec plus de 16”5 d'avance sur Newgarden alors que Hinchcliffe, à court de carburant, a perdu la troisième place et s'est immobilisé tout près de l'arrivée. Castroneves a récupéré la troisième marche du podium (alors que Montoya a effectué un tête-à-queue sur la fin et a rétrogradé) devant Daly, Bourdais, Kimball et Pagenaud. La septième place du Poitevin lui a permis de reprendre de précieux points à Power au championnat pour en compter désormais 43 d'avance. 

IndyCar 2016 - Watkins Glen - Classement

 PiloteÉquipeÉcart
1 9  Scott Dixon   Ganassi (C)  
2 21  Josef Newgarden   Carpenter (C) 16.5308
3 3  Helio Castroneves   Penske (C) 21.4417
4 18  Conor Daly   Coyne (H) 24.3349
5 11  Sébastien Bourdais   KVSH (C) 25.3815
6 83  Charlie Kimball   Ganassi (C) 29.4268
7 22  Simon Pagenaud   Penske (C) 31.1118
8 98  Alexander Rossi   Andretti-Herta (H) 32.0710
9 19  R.C. Enerson   Coyne (H) 32.3965
10 8  Max Chilton   Ganassi (C) 32.9478
11 26  Carlos Muñoz   Andretti (H) 34.7869
12 27  Marco Andretti   Andretti (H) 35.3813
13 2  Juan Pablo Montoya   Penske (C) 37.7024
14 28  Ryan Hunter-Reay   Andretti (H) 42.4644
15 20  Spencer Pigot   Carpenter (C) 45.3829
16 41  Jack Hawksworth   Foyt (H) 45.7584
17 14  Takuma Sato   Foyt (H) 1:07.4937
18 5  James Hinchcliffe   Schmidt (H) tour
19 10  Tony Kanaan   Ganassi (C) tour
20 12  Will Power   Penske (C) 22 tours
21 15  Graham Rahal   Rahal (H) 41 tours
22 7  Mikhail Aleshin   Schmidt (H) 46 tours

(C) = Chevrolet ; (H) = Honda

 

Article suivant
La grille de départ illustrée de la course de Watkins Glen

Article précédent

La grille de départ illustrée de la course de Watkins Glen

Article suivant

Championnat - Pagenaud et Power face à face

Championnat - Pagenaud et Power face à face
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Watkins Glen
Lieu Watkins Glen International
Auteur Jean-Philippe Vennin