Formule 1
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
71 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
85 jours
MotoGP
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
42 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
56 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
105 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
36 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
79 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé

Course - Dixon déjoue les plans de Penske et s'impose !

partages
commentaires
Course - Dixon déjoue les plans de Penske et s'impose !
Par :
25 juin 2017 à 19:09

Le leader du championnat, Scott Dixon, a "enfin" remporté sa première course de la saison en s'imposant sur le circuit routier de Road America, dans le Wisconsin, devant les quatre membres du Team Penske.

Carlos Munoz, A.J. Foyt Enterprises Chevrolet
Marco Andretti, Andretti Autosport with Yarrow Honda
J.R. Hildebrand, Ed Carpenter Racing Chevrolet
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
James Hinchcliffe, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet
Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda
Max Chilton, Chip Ganassi Racing Honda
J.R. Hildebrand, Ed Carpenter Racing Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet
Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Max Chilton, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet

Au départ, Helio Castroneves prend un envol impeccable alors que Josef Newgarden parvient à doubler Will Power pour la deuxième position. Parti en pneus durs, Simon Pagenaud perd des places, au profit de Dixon et Rahal. L'Américain laisse passer le Français lors du deuxième tour, la direction de course ayant décrété qu'il avait bloqué Scott Dixon.

Rahal éprouve ensuite des difficultés sur les tours suivants, puisque les Ganassi de Max Chilton et Charlie Kimball le relèguent au huitième rang à la fin du 5e des 55 tours de course. Devant, Castroneves tente de creuser l'écart sur ses équipiers Newgarden et Power, qui est lui sous la pression de Scott Dixon.

Au septième tour, Alexander Rossi et J.R. Hildebrand choisissent de tenter le diable et passent par la voie des stands, ce qui les bloque de facto dans une stratégie à quatre arrêts ravitaillements. Graham Rahal les suit au tour suivant, en indiquant à la radio que ses "pneus avant sont complètement morts".

Helio Castroneves est le premier des leaders à passer par la pitlane à l'issue du 13e tour, comme Will Power et Simon Pagenaud. Josef Newgarden parvient à rester un tour de plus en piste, et récupère donc la tête de l'épreuve, devant Dixon et Kimball.

L'Américain du Team Penske s'arrête au tour suivant, après avoir réussi à sortir plus de six kilomètres de plus de son stock de carburant, par rapport à ses trois équipiers. La stratégie fonctionne, puisque Newgarden sort de la pitlane devant Castroneves, mais le Brésilien prend la tête dans la descente du virage numéro 2. Derrière, Dixon se retrouve en troisième place, devant Rossi et Power.

Au 17e tour, Will Power doit laisser sa place à Simon Pagenaud après l'avoir bloqué dans la descente vers le virage #5. La bagarre s'intensifie trois tours plus tard pour la tête, et Josef Newgarden dépasse Helio Castroneves à l'extérieur !

 

Castroneves retrouve la voie des stands au 27e tour de piste, comme ses équipiers Pagenaud et Power. L'Australien manque d'accrocher Max Chilton lorsqu'il repart de son box. Newgarden mène alors devant Dixon et Kimball, qui restent une nouvelle fois en piste plus longtemps que les autres leaders.

C'est au tour suivant que Newgarden s'engouffre dans les stands, et il ressort après un arrêt parfait, toujours en tête de l'épreuve. Scott Dixon dépasse lui Castroneves pour la deuxième position, alors qu'au même moment la voiture de sécurité est de sortie, pour un tête-à-queue de Takuma Sato. Le vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis s'en sort bien, après sa perte de contrôle à l'endroit le plus rapide du circuit.

 

La course reprend à l'entame du 31e tour, et Scott Dixon s'empare directement de la tête par l'extérieur dans le premier virage ! Derrière, Hinchcliffe et Power se percutent, cassant la suspension avant gauche du Canadien, alors que Newgarden doit s'incliner face à Castroneves dans le virage #5.

Une nouvelle fois, le Brésilien du Team Penske est le premier à passer par la pitlane, mais cette fois, c'est à cause d'une erreur ! Son équipe lui demande de rester un tour de plus en piste, mais il s'arrête tout de même à la fin du 41e tour, à 14 boucles de l'arrivée de cette dixième manche de la saison.

Le leader Scott Dixon s'arrête au tour suivant, tout comme Josef Newgarden et bien d'autres pilotes, qui décident donc de passer une dernière fois au stand à 13 tours du drapeau à damier. Le Néo-Zélandais de chez Ganassi ressort devant Newgarden, qui est parvenu à battre Castroneves à la sortie de la voie des stands.

Les équipiers s'attaquent dans la grande descente du virage 5, et l'Américain parvient à conserver sa deuxième position, derrière Dixon. Kimball, qui avait alors récupéré la tête, s'arrête une dernière fois à 12 tours de l'arrivée, pour chausser des pneus tendres.

La course est une nouvelle fois neutralisée au 46e tour de piste, pour l'accident de Tony Kanaan, au même endroit que Takuma Sato plus tôt dans la course. Le Brésilien n'est pas blessé, mais sa voiture est fortement endommagée.

 

La course reprend à sept tours du drapeau à damier, et Scott Dixon s'octroie directement plusieurs longueurs d'avance sur Newgarden et Castroneves, le Brésilien étant occupé à essayer d'écarter les tentatives de son équipier, Simon Pagenaud.

Malgré un retour de Newgarden dans les derniers tours, Dixon joue une partition parfaite et remporte sa première course devant la saison, alors que le top 5 est complété par l'ensemble des pensionnaires du Team Penske, Newgarden, Castroneves, Pagenaud et Power. Le pilote du Chip Ganassi Racing dispose désormais de 34 points d'avance au championnat sur Pagenaud, et 37 sur Castroneves.

IndyCar - Road America - Course
P.PiloteÉcurieÉcart
1 9 new_zealand Scott Dixon  Ganassi (H)  
2 2 united_states Josef Newgarden  Penske (C) 0.5779
3 3 brazil Helio Castroneves  Penske (C) 4.1918
4 1 france Simon Pagenaud  Penske (C) 4.9721
5 12 australia Will Power  Penske (C) 5.7227
6 83 united_states Charlie Kimball  Ganassi (H) 14.7178
7 19 united_arab_emirates Ed Jones  Coyne (H) 21.6338
8 15 united_states Graham Rahal  Rahal (H) 22.2273
9 8 united_kingdom Max Chilton  Ganassi (H) 23.3076
10 7 russia Mikhail Aleshin  Schmidt (H) 24.3586
11 14 colombia Carlos Muñoz  Foyt (C) 26.1402
12 20 united_states Spencer Pigot  Carpenter (C) 33.4983
13 98 united_states Alexander Rossi  Andretti (H) 38.1370
14 28 united_states Ryan Hunter-Reay  Andretti (H) 39.8433
15 4 united_states Conor Daly  Foyt (C) 43.1988
16 21 united_states J.R. Hildebrand  Carpenter (C) 1'16.5039
17 18 mexico Esteban Gutiérrez  Coyne (H) 1'28.4634
18 27 united_states Marco Andretti  Andretti (H) 1 tour
19 26 japan Takuma Sato  Andretti (H) 1 tour
20 5 canada James Hinchcliffe  Schmidt (H) 2 tours
21 10 brazil Tony Kanaan  Ganassi (H) Accident

(C) = Chevrolet, (H) = Honda

Article suivant
Warm-up - Hunter-Reay retrouve des couleurs

Article précédent

Warm-up - Hunter-Reay retrouve des couleurs

Article suivant

Championnat - Dixon prend doucement le large

Championnat - Dixon prend doucement le large
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Road America
Lieu Road America
Auteur Michaël Duforest