Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
37 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
1 jour
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Course - Power s'impose et relance le championnat

partages
commentaires
Course - Power s'impose et relance le championnat
Par :
22 août 2016 à 19:18

Will Power a poursuivi sa série de bons résultats en devançant les deux autres hommes forts du jour, Mikhail Aleshin et Ryan Hunter-Reay, et sérieusement réduit l’écart au championnat avec Simon Pagenaud qui a abandonné.

Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Josef Newgarden, Ed Carpenter Racing Chevrolet
Carlos Munoz, Andretti Autosport Honda
James Hinchcliffe, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet

Sur un Pocono Raceway arborant de nombreux drapeaux britanniques en hommage à Justin Wilson qui a trouvé la mort il y a un an sur ce circuit et lors de la précédente édition de cette course, Mikhail Aleshin aurait pu signer une victoire historique qui aurait été la première d'un pilote russe dans une compétition internationale d'envergure en sport automobile.

Ryan Hunter-Reay, lui, aurait pu signer une victoire magistrale qui aurait elle aussi été la seconde de Honda cette année après celle d'Alexander Rossi aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais tous deux ont dû se contenter de monter sur le podium aux côtés du vainqueur, Will Power.

Parti de la dernière place sur la grille (au volant de la voiture de réserve de l'équipe Andretti) pour ne pas avoir pris part à la séance de qualification samedi après sa sortie de piste et son contact avec le mur en essais libres le matin, Hunter-Reay est très vite remonté dans la hiérarchie.

Doublant la grande majorité de ses adversaires et profitant d'un arrêt avancé d'une poignée d'autre eux en tout début de course (durant une neutralisation causée par Takuma Sato parti dans le mur à la fin du deuxième tour alors qu'il occupait la troisième place), l'Américain a rapidement intégré le top dix puis s'est retrouvé quatrième au 30e tour en dépassant James Hinchcliffe puis Carlos Muñoz juste avant le premier arrêt au stand qu'il a été le premier à effectuer parmi les pilotes du groupe de tête.

Ayant dépassé Alexander Rossi et Josef Newgarden dans les stands, “RHR” s'est retrouvé deuxième dans le sillage du leader, Aleshin. Celui-ci, parti de la pole position, avait été dépassé dès le deuxième tour par Josef Newgarden puis avait repris sa position aussitôt après la relance suivant la première interruption due à l'accident de Sato. Il a cédé face à Hunter-Reay juste avant le 50e tour.

Ce premier quart de course avait vu une assez nette domination du clan Honda, Newgarden étant le seul représentant dans le top cinq aux portes duquel se maintenait Helio Castroneves.

Frayeur dans les stands

Hunter-Reay avait alors remonté pas moins de 21 places mais a ensuite glissé de nouveau quelques tours plus tard en troisième position derrière Aleshin et Muñoz.

Un premier membre du groupe de tête a été éliminé quand Alexander Rossi s'est accroché, en quittant son emplacement, avec Charlie Kimball qui obliquait sur la gauche pour rejoindre le sien. Castroneves, qui a vu la voiture de Rossi sauter par-dessus son cockpit et même frôler sa tête, a subi les dommages collatéraux de l'action, le troisième du championnat étant lui aussi contraint à l'abandon.

 

Seulement 19e sur la grille de départ, Scott Dixon avait été victime d'une crevaison dès le septième tour, heureusement durant la première neutralisation. Le Néo-Zélandais est ensuite remonté lentement mais sûrement pour intégrer le top dix à l'approche du 80e tour, prenant à ce moment le dessus sur Will Power et Simon Pagenaud qui peinaient à faire de même et restaient à la porte de ce top dix même s'ils occupaient le haut du classement lors de chaque série d'arrêts au stand en retardant les leurs - tout comme leur équipier Juan Pablo Montoya et Sébastien Bourdais.

Si l'Australien allait remonter régulièrement vers la tête, le leader du championnat n'allait pouvoir faire de même jusqu'à son contact avec le mur du virage n°1 au 159e tour.

Le coéquipier de Dixon chez Ganassi, Tony Kanaan, s'est quant à lui retrouvé cinquième après la seconde neutralisation à la poursuite du quatuor de tête alors toujours composé d'Aleshin, Hunter-Reay, Newgarden et Muñoz. Il a ensuite perdu du temps lors de son troisième arrêt au 98e tour avant de remonter lui aussi vers la tête. Mais nous n'en étions pas encore là.

Et Power surgit...

En tête, justement, Hunter-Reay a repris l'avantage sur Aleshin quelques tours avant la troisième salve de ravitaillements à l'approche de la mi-course, mais le Russe l'a repassé peu après leurs arrêts. Et la situation n'a pas évolué avant ni après leurs quatrièmes pit-stops peu après le 120e tour. C'est une dizaine de boucles plus tard que l'Américain a repris le dessus. Et Aleshin a ensuite encore rétrogradé dans le classement, cédant face à Newgarden et Power aux 141e et 142e tours.

Les cinquièmes et avant-derniers arrêts, aux alentours du 150e tour, ont porté Will Power en tête. Quelques secondes plus tard, son équipier Simon Pagenaud partait donc heurter le mur dans le virage 1 au 159e tour. Un double événement qui n'était pas sans conséquence sur le championnat.

Selon un membre de l'équipe Penske, puis le pilote lui-même sorti indemne de l'accident, une mauvaise pression de pneus serait à l'origine de l'accident, le dessous de la voiture ayant rebondi sur la piste.

Top cinq pour Bourdais

Hunter-Reay a repris l'avantage sur Power au restart du 164e tour, puis a soudain ralenti avec un souci électronique et, le temps de corriger le problème, s'est retrouvé à un tour.

Une ultime neutralisation pour débris a entraîné un dernier arrêt collectif sous drapeaux jaunes et a vu Sébastien Bourdais, qui n'avait pas changé de pneus, ressortir en deuxième position derrière Power. Mais le Manceau a été doublé aussitôt par Newgarden et Kanaan lors du restart à 21 tours de l'arrivée. Trois tours plus tard, ces deux-là avaient cédé face à Aleshin !

Le Russe n'a pas relâché la pression sur le Champion en titre jusque sur la ligne d'arrivée mais s'est finalement incliné. Personne n'a revu le duo qui a creusé un écart de près de cinq secondes (ce qu'on n'avait pas vu de toute la course, le peloton de tête étant toujours resté groupé) pour précéder sur la ligne Ryan Hunter-Reay qui avait repris son tour de retard durant la neutralisation puis “tracé” dans le peloton pour la seconde fois de la journée. Newgarden et Bourdais ont complété le top cinq.

IndyCar 2016 - Pocono - Classement

 PiloteÉquipeÉcart
1 12   Will Power   Penske (C)  
2 7   Mikhail Aleshin   Schmidt (H) 1.146
3 28   Ryan Hunter-Reay   Andretti (H) 5.908
4 21   Josef Newgarden   Carpenter (C) 7.075
5 11   Sébastien Bourdais   KVSH (C) 7.529
6 9   Scott Dixon   Ganassi (C) 7.890
7 26   Carlos Muñoz   Andretti (H) 11.594
8 2   Juan Pablo Montoya   Penske (C) 13.435
9 10   Tony Kanaan   Ganassi (C) 13.799
10 5   James Hinchcliffe   Schmidt (H) 14.224
11 15   Graham Rahal   Rahal (H) 14.347
12 27   Marco Andretti   Andretti (H) 16.333
13 8   Max Chilton   Ganassi (C) 17.191
14 41   Jack Hawksworth   Foyt (H) 18.559
15 83   Charlie Kimball   Ganassi (C) 1 tour
16 88   Conor Daly   Coyne (H) 2 tours
17 19   Pippa Mann   Coyne (H) 3 tours
18 22   Simon Pagenaud   Penske (C) 43 tours
19 3   Helio Castroneves   Penske (C) 137 tours
20 98   Alexander Rossi   Andretti-Herta (H) 137 tours
21 20   Ed Carpenter   Carpenter (C) 143 tours
22 14   Takuma Sato   Foyt (H) 199 tours

(C) = Chevrolet ; (H) = Honda

Article suivant
L'épreuve de Pocono reportée

Article précédent

L'épreuve de Pocono reportée

Article suivant

Sortie de Pagenaud - Un incident "bizarre"

Sortie de Pagenaud - Un incident "bizarre"
Charger les commentaires