Actualités

Bourdais devrait avoir plusieurs équipiers chez Coyne

Dale Coyne a indiqué que deux pilotes au moins devraient se partager le baquet de la monoplace #19, aux côtés de Sébastien Bourdais.

Pietro Fittipaldi, Dale Coyne Racing Honda
Dale Coyne, Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda
Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda
Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda
Ed Jones, Dale Coyne Racing Honda
Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda
Ed Jones, Dale Coyne Racing Honda

Le Manceau a fait équipe avec Ed Jones en 2017, et le duo de pilotes semblait parti pour être reconduit jusqu'à ce que Chip Ganassi ne fasse appel à l'Émirati pour prendre le volant de la voiture #10. Depuis, Coyne est à la recherche du pilote de sa deuxième monoplace, mais il semble acquis qu'ils devront être plusieurs à se relayer.

La faute aux budgets, visiblement trop élevés pour qu'un seul pilote ne puisse venir avec le package argent-talent nécessaire. Lors des premiers essais de la pré-saison, à Sebring, l'équipe de Dale Coyne a ainsi testé le Canadien Zachary Claman DeMelo, vainqueur d'une course en Indy Lights et avec une épreuve d'IndyCar à son actif, et le dernier Champion de Formule V8 3.5, Pietro Fittipaldi.

"Zachary savait ce qu'il faisait dans la voiture, il s'est vite adapté. Il a compris les changements que l'on faisait, tout s'est bien passé", explique Coyne à Motorsport.com. "En termes de chronos, c'était très serré entre les deux, de l'ordre de deux dixièmes, donc je suis très content de Pietro aussi. Il s'est vite adapté. Je pense que la Formule 3.5 (sic) est une bonne voiture pour se préparer à l'IndyCar, elle fait à peu près la même taille et a environ le même appui maintenant qu'on en a perdu beaucoup."

Dale Coyne a également expliqué ne pas encore savoir quel pilote serait au volant lors des prochains tests à Sonoma le 5 février, mais qu'une décision devait être prise rapidement. Le roulement dans la saison pourrait ensuite être décidé plus tard.

"On devra avoir au moins deux [pilotes] dans la voiture. Je ne vois personne arriver avec un budget complet, et j'ai besoin d'avoir des accords avant la fin de la semaine prochaine, parce qu'ensuite on teste à Sonoma. Ça pourrait être Zachary, ça pourrait être Pietro, ça pourrait être un troisième gars. Je ne sais pas encore."

Concernant la répartition des épreuves entre les pilotes, Zachary Claman DeMelo pourrait-il avoir la primeur pour les courses sur ovale, compte tenu de son expérience en Indy Lights ? Rien n'est moins sûr...

"On verra. C'est sûr qu'il était bon à Gateway et à l'Iowa en Indy Lights, et c'est une bonne chose. Mais il y a d'autres facteurs qui décident de qui on met à quel événement, des sponsors qui veulent certaines courses, ce genre de choses. Mais vous savez, c'est un travail en cours."

Propos recueillis par David Malsher

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Hunter-Reay mène les essais de Sebring mais reste inquiet
Article suivant L'IndyCar va tester son pare-brise le 8 février

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France