IndyCar
03 juil.
Événement terminé
11 juil.
Événement terminé
18 juil.
Événement terminé
08 août
Repoussé
12 août
Essais Libres 4 dans
05 Heures
:
50 Minutes
:
38 Secondes
C
Gateway
28 août
Prochain événement dans
12 jours
C
Grand Prix d'Indianapolis 2
02 oct.
Prochain événement dans
47 jours
23 oct.
Prochain événement dans
68 jours

Débris et voiture de sécurité posent question après la première course

partages
Débris et voiture de sécurité posent question après la première course
Par :
31 mars 2015 à 10:13

Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Départ : Will Power, Team Penske Chevrolet mène
Will Power, Team Penske Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
St. Pete paddock
Will Power, Team Penske Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet

Bon nombre d'observateurs s'y attendaient et cela s'est confirmé dimanche en course : l'apparition des nouveaux kits aérodynamiques en IndyCar a pour conséquence malheureuse que bon nombre d'éléments sont projetés dans les airs puis sur la piste lorsque les pilotes se percutent.

Les contacts légers sont très fréquents sur les circuits routiers et urbains en IndyCar Series, et beaucoup s'interrogent après que la course d'ouverture à St Petersburg a été interrompue sans cesse par des drapeaux jaunes et l'intervention de la voiture de sécurité.

"Chevrolet et Honda dépensent des millions de dollars et travaillent en soufflerie et, au final, leurs éléments aérodynamiques volent dans les airs," a déclaré le Champion en titre Will Power.

Kanaan : "C'était du Stock-car !"

Le pilote Penske n'est pas le seul à ne pas apprécier ce phénomène. Le Brésilien Tony Kanaan va encore plus loin, n'hésitant pas à comparer la course de St Pete à une course de Stock-car !

"Il ne s'agit pas seulement de petits éléments," affirme Kanaan. "Des pièces importantes volent dans les airs et ce n'est pas censé arriver. Ce n'est pas de la course automobile mais du Stock-car."

Pourtant, plus tôt durant le week-end, Will Power avait souligné la robustesse du kit aérodynamique fourni par Chevrolet, en comparaison à la fragilité des éléments Honda. Mais l'Australien a sans doute perdu la course au moment de percuter son équipier Juan Pablo Montoya et il estime que le choc a modifié le comportement de sa monoplace, à seulement quelques boucles du drapeau à damier.

"Cela a fait la différence," confirme Power. "J'ai perdu l'extrémité de l'aileron et cela a créé un déséquilibre."

Faut-il brandir autant de drapeaux jaunes ?

À l'issue de la course, certains pilotes s'interrogeaient également quant à la stratégie très prudente mise en place par la Direction de course, laquelle n'a jamais hésité à brandir un drapeau jaune en cas de besoin. Par conséquent, la voiture de sécurité fut lancée en piste à de nombreuses reprises.

"Honnêtement, je ne comprends pas cela", s'étonne Kanaan, visiblement furieux dimanche soir. "Les débris étaient en piste presque en permanence, alors pourquoi faire intervenir le Safety Car ? À cause de quelles pièces au juste ? Cela a avantagé certains pilotes qui pouvaient passer par leur stand immédiatement, au contraire d'autres concurrents qui venaient de franchir la ligne droite."

"Les débris, ce sont les débris. Si vous sortez le drapeau jaune, vous devez le brandir dès que vous les apercevez," ajoute le pilote du Chip Ganassi Racing, qui a pourtant terminé la course sur la troisième marche du podium en profitant de cette situation.

Power n'est pas du même avis et estime que la direction de course a montré l'exemple, se satisfaisant de la politique adoptée à condition qu'elle reste en vigueur durant toute la saison à venir.

"J'ai plongé dans les stands comme Kanaan l'a fait. Si la même approche est adoptée durant toute la saison, cela ne me pose aucun problème. S'ils le font juste pour une course, alors la lecture de la course en sera fortement compliquée."

Lire le résumé de la course

Sébastien Bourdais a connu un week-end mitigé

Article précédent

Sébastien Bourdais a connu un week-end mitigé

Article suivant

Une spectatrice hospitalisée après avoir été percutée par des débris aéro

Une spectatrice hospitalisée après avoir été percutée par des débris aéro

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement St Petersburg
Lieu St. Petersburg Street Course
Pilotes Juan Pablo Montoya
Auteur Olivier Guillaume