Les freins, l'inconnue de la saison 2017 d'IndyCar

partages
commentaires
Les freins, l'inconnue de la saison 2017 d'IndyCar
Par : Michaël Duforest
8 mars 2017 à 17:30

Si les kits aérodynamiques restent les mêmes qu'en 2016 en IndyCar, un changement de taille a eu lieu à l'intersaison, avec l'arrivée des freins Performance Friction (PFC) en lieu et place des Brembo.

Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Spencer Pigot, Ed Carpenter Racing Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
J.R. Hildebrand, Ed Carpenter Racing Chevrolet
Des mécaniciens du Team Penske au travail
James Hinchcliffe, Schmidt Peterson Motorsports Honda

Avec seulement quelques journées d'essais, dont deux sur l'ovale de Phoenix (où les freins ne sont donc pas nécessaires), les pilotes d'IndyCar ont dû découvrir aussi rapidement que possible un nouveau package de freins, après plusieurs années passées chez Brembo.

Le champion 2016 de la discipline, Simon Pagenaud, a pu tester ces nouveaux freins lors de la récente journée d'essais organisée à Sebring, et la différence entre les freins Brembo et PFC a déjà pu se faire sentir.

"Ce sont des freins assez sensibles, c'est-à-dire que quand tu touches la pédale de freins, ils ont une tendance à être très agressifs, et en capacité de freinage à haute pression, ça freine un tout petit peu moins fort", explique-t-il. 

"Il faut se réadapter à tout ça, car c'est une application sur les freins qui est différente, il faut juste reprendre ses marques et puis adapter la voiture, car il y a un équilibre de freinage un peu différent par rapport aux Brembo, bien que les PFC soient plus constants."

Une constance qui est la bienvenue, car les freins de la marque italienne ont été critiqués ces dernières années par certains pilotes, la performance de freinage étant assez inégale d'un jeu à l'autre, et parfois même d'un pneu à l'autre ! Du côté de Pagenaud, le problème se posait visiblement moins, avec la grande expérience acquise sur les Brembo.

"On a des Brembo depuis tellement d'années maintenant qu'on avait réussi à avoir des sets de freins qui étaient bien équilibrés tous ensembles. Quand tu as utilisé des freins pendant plusieurs années et qu'on les change, il faut tout remettre en question, il y a toujours un petit moment d'adaptation. Mais en effet, le fait de ne pas avoir d'inconstance dans les freins, ça fait très plaisir."

Qui arrivera à s'adapter au mieux aux nouveaux freins ? La réponse à cette question pourrait déterminer le classement de ce week-end, dans les rues de St. Petersburg, en Floride...

Article suivant
Robert Wickens a effectué son test en IndyCar

Article précédent

Robert Wickens a effectué son test en IndyCar

Article suivant

La saison 2017 d'IndyCar commence ce week-end !

La saison 2017 d'IndyCar commence ce week-end !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement St. Petersburg
Lieu St. Petersburg Street Course
Pilotes Simon Pagenaud
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Actualités