Ganassi accuse McLaren de "jouer les victimes" dans l'affaire Palou

Chip Ganassi est sorti de son silence pour dénoncer l'attitude de McLaren en tentant d'enrôler Álex Palou depuis un an en IndyCar.

Le poleman Alex Palou, Chip Ganassi Racing Honda

Le contexte s'est pour le moins tendu en IndyCar ce week-end, autour de l'avenir d'Álex Palou. En refusant finalement de rejoindre Arrows McLaren pour la saison 2024, avant de rompre avec son propre management, le pilote espagnol a mis le point final à une saga contractuelle qui dure depuis un an. Finalement, il se dirige vers une prolongation au sein du Chip Ganassi Racing, écurie avec laquelle il est en passe de décrocher un second titre dans le championnat.

Plus que discret sur le sujet depuis que tout a commencé à l'été 2022, quand McLaren a annoncé le recrutement du pilote espagnol avant que l'affaire ne prenne un tournant juridique, Chip Ganassi a volé samedi dans les plumes de la structure dirigée par Zak Brown. L'emblématique homme d'affaires américain a rappelé que son adversaire était à l'origine de cette affaire et, surtout, qu'Álex Palou était toujours sous contrat chez lui.

La médiation organisée avant la saison 2023 avait seulement permis à ce que le pilote de 26 ans puisse prendre part au programme d'essais F1 de McLaren ces derniers mois. Ce qu'il a fait, et ce que déplore désormais l'écurie de Woking en évoquant l'investissement consenti pour le voir finalement refuser de la rejoindre en IndyCar.

"Tous ceux qui me connaissent savent que je n'ai pas pour habitude de commenter les situations contractuelles", explique Chip Ganassi. "Par conséquent, je suis resté silencieux depuis le premier jour de cette histoire, mais je me sens désormais obligé de répondre. J'ai grandi en respectant l'équipe McLaren et ses succès. Son nouveau management ne bénéficie pas du même respect de ma part."

"Álex Palou fait partie de notre équipe et est sous contrat depuis la saison 2021. C'est l'ingérence de McLaren dans ce contrat qui a déclenché ce processus et, ironie du sort, ils jouent aujourd'hui les victimes. En clair, la position de McLaren IndyCar concernant notre pilote est inexacte et erronée. Il reste sous contrat avec Chip Ganassi Racing."

Sixième samedi soir de la manche d'IndyCar qui s'est déroulée à Indianapolis, remportée par son coéquipier Scott Dixon, Álex Palou a fait un pas supplémentaire vers son second titre dans la discipline. Il compte désormais plus de 100 points d'avance en tête du championnat.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Palou casse son accord avec McLaren, Zak Brown furieux
Article suivant Ericsson rejoint Andretti, Grosjean sur la sellette ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France