Graham Rahal s'impose au Texas au bout d'une course folle !

Plus de deux mois après le départ, Graham Rahal a remporté le Firestone 600, en battant James Hinchcliffe de huit millièmes de seconde sur la ligne.

Graham Rahal s'impose au Texas au bout d'une course folle !

Le pilote canadien avait hérité du commandement de l'épreuve au mois de juin, lorsque la course avait été arrêtée après 71 tours pour cause de pluie. Il repartait en tête ce soir, et parvenait à la maintenir durant la quasi totalité de l'épreuve, en disposant d'une monoplace bien supérieure aux autres.

La course s'est déroulée sans drapeau jaune jusqu'au 214e tour, l'occasion de différencier les monoplaces au cours de plusieurs runs sous drapeau vert. Hinchcliffe dominait les débats, devant Ed Carpenter et Scott Dixon.

Mais les deux derniers cités se percutaient lors de la 214e boucle, envoyant Dixon dans le mur du virage n°1. La majorité des pilotes choisissait alors de s'arrêter aux stands pour chausser de nouveaux pneumatiques en vue d'un sprint de 30 tours, excepté Hinchcliffe et Carpenter qui conservaient leurs deux positions de pointe.

Au restart, le drapeau vert n'était agité que pour deux tours lorsque Carpenter perd le contrôle de sa monoplace et tape le mur, en ayant emporté Helio Castroneves avec lui. Le Brésilien pouvait réparer, et continuer sa route.

La relance suivante intervenait à 18 tours de l'arrivée, mais là aussi elle fut de courte durée, puisque Mikhail Aleshin, qui faisait lui aussi partie du groupe de tête, partait en tête-à-queue avant de se faire percuter par Jack Hawksworth.

Tony Kanaan et Simon Pagenaud, faisant partie des cinq pilotes dans le tour du leader, décidaient de passer par la pitlane pour changer de pneumatiques et tenter le tout pour le tout dans un dernier "shoot-out" de quelques tours.

Et les dernières boucles furent totalement folles, comme prévu ! Hinchcliffe, Pagenaud, Kanaan et Graham Rahal se retrouvaient même à quatre de front à l'avant du peloton, et finalement c'est Rahal qui s'impose avec un dépassement dans le dernier tour, le seul qu'il a mené ! La pilule est évidemment difficile à avaler pour Hinchcliffe, qui a mené la quasi totalité de la course et doit se contenter de la deuxième place.

 

Simon Pagenaud réalise lui une bonne opération au championnat avec sa quatrième place, quatre positions devant Will Power. Les deux pilotes sont désormais séparés de 28 points avant les deux dernières courses, à Watkins Glen et Sonoma.

IndyCar 2016 - Texas - Classement

 PiloteÉquipeÉcart
1 15   Graham Rahal  Rahal (H) 2:29:24.8886 
2 5   James Hinchcliffe  Schmidt (H) 0.0080
3 10   Tony Kanaan  Ganassi (C) 0.0903
4 22   Simon Pagenaud  Penske (C) 0.4773
5 3   Helio Castroneves  Penske (C) 9.3424
6 83   Charlie Kimball  Ganassi (C) 1 tour
7 26   Carlos Muñoz  Andretti (H) 1 tour
8 12   Will Power  Penske (C) 1 tour
9 2   Juan Pablo Montoya Penske (C) 2 tours
10 11   Sébastien Bourdais KVSH (C) 2 tours
11 98   Alexander Rossi  Andretti-Herta (H) 2 tours
12 27   Marco Andretti  Andretti (H) 3 tours
13 28   Ryan Hunter-Reay  Andretti (H) 3 tours
14 19   Gabby Chaves  Coyne (H) 3 tours
15 8   Max Chilton  Ganassi (C) 5 tours
16 7   Mikhail Aleshin  Schmidt (H) 17 tours
17 41   Jack Hawksworth  Foyt (H) 21 tours
18 20   Ed Carpenter  Carpenter (C) 25 tours
19 9   Scott Dixon  Ganassi (C) 37 tours
20 14   Takuma Sato  Foyt (H) 88 tours
21 18   Conor Daly  Coyne (H) 206 tours
22 21   Josef Newgarden  Carpenter (C) 207 tours
partages
commentaires
La course du Texas reprend - Comment ça marche ?

Article précédent

La course du Texas reprend - Comment ça marche ?

Article suivant

Une défaite cruelle pour James Hinchcliffe au Texas

Une défaite cruelle pour James Hinchcliffe au Texas
Charger les commentaires