Enfin un bon résultat pour Hunter-Reay, troisième

Champion IndyCar en 2012, Ryan Hunter-Reay connaît une saison difficile en 2017 mais a terminé sur le podium ce week-end sur l'Iowa Speedway, un circuit qui lui sourit bien.

Enfin un bon résultat pour Hunter-Reay, troisième
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Podium: le vainqueur Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet, deuxième place pour J.R. Hildebrand, Ed Carpenter Racing Chevrolet, troisième place pour Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda, s'arrête au stand
Podium: le vainqueur Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet, deuxième place pour J.R. Hildebrand, Ed Carpenter Racing Chevrolet, troisième place pour Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda, s'arrête au stand

Le pilote Andretti Autosport, triple vainqueur de l'épreuve (2012, 2014, 2015), a pourtant commencé le week-end avec une voiture difficile à piloter, mais son équipe est parvenue à suffisamment changer les réglages pour lui donner une monoplace compétitive dimanche.

"Quand on est arrivé ici, comme l'an dernier, la voiture n'était vraiment pas bonne, on aurait dit qu'elle voulait toujours partir en tête-à-queue. Dans l'heure et demie d'essais dont on disposait on a effectué quelques bons changements, surtout en EL2. On a fait les bons changements avant la course, donc je salue l'équipe d'ingénieurs sur notre voiture, on a mis de bons réglages sur la voiture."

Si tout au long de l'épreuve, la majorité du peloton devait composer avec des voitures survireuses, surtout en fin de relais, ça n'a jamais vraiment été le cas de Hunter-Reay, en proie à du sous-virage chronique, et devant ajuster sa monoplace sans arrêt tout au long de la course.

"Pendant toute la course on a ajouté de l'aileron avant, on n'avait pas assez d'appui à l'avant ce qui est possible quand on cherche le bon réglage. Ces voitures sont tellement sensibles ici, vous pouvez louper le réglage optimal de très peu et être vraiment loin en termes de rythme."

Pourtant compétitif lors de la majorité des courses de la saison, l'Américain ne pointe qu'à la 14e position du championnat, la faute à quelques problèmes de fiabilité, notamment lors de la 101e édition des 500 Miles d'Indianapolis. Hunter-Reay se satisfait donc de son deuxième podium de la saison (après le GP d'Indy), et d'une course sans aucun souci.

"C'était bien de finir une course sans qu'une variable ne vienne interférer ! J'adore ce circuit et je sais ce que je veux de la voiture, je suis vraiment certain de ce dont j'ai besoin, je peux donc l'expliquer précisément aux ingénieurs. Quand on arrive en course, si on a une voiture qui peut aller sur plusieurs lignes, c'est l'un de mes circuits favoris. Troisième, c'est un très bon résultat considérant notre place de départ et le week-end qu'on a eu l'an dernier."

partages
commentaires
Sébastien Bourdais reprend un entraînement léger

Article précédent

Sébastien Bourdais reprend un entraînement léger

Article suivant

Aleshin remplacé par Saavedra à Toronto

Aleshin remplacé par Saavedra à Toronto
Charger les commentaires