Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
31 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Épargné par la malchance, Hunter-Reay termine sur le podium

partages
commentaires
Épargné par la malchance, Hunter-Reay termine sur le podium
Par :
26 avr. 2018 à 11:01

Le Champion 2012 de la discipline est monté sur son premier podium de la saison dans les conditions difficiles du Barber Motorsports Park.

Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda, Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet, James Hinchcliffe, Schmidt Peterson Motorsports Honda, sur le podium
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda, Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet, James Hinchcliffe, Schmidt Peterson Motorsports Honda, sur le podium avec du champagne
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda

S'il y a bien un pilote qui devait attendre avec impatience la fin de l'ère des kits aérodynamiques en IndyCar, c'est certainement Ryan Hunter-Reay ! Le Champion 2012 et vainqueur de l'Indy 500 2014 a semblé légèrement en retrait en performance pure avec les monoplaces dotées de bien plus d'appui que les DW12 d'origine, mais il a également été l'un des pilotes les plus malchanceux du peloton.

Vous pouviez être sûr qu'à chaque fois qu'une voiture devait connaître un problème chez Andretti Autosport, cela allait être la Honda frappée du numéro 28 ! Si bien que Ryan Hunter-Reay n'a plus remporté de victoire depuis l'épreuve de Pocono, en août 2015.

Après deux top 5 en début de saison, la malchance semblait faire son retour chez "RHR" à Long Beach, où il n'a pu profiter du rythme de sa monoplace (proche de celle du vainqueur, Alexander Rossi) en raison d'un contact dès le premier tour puis de multiples péripéties qui l'ont relégué en fond de peloton.

Sous la pluie du Barber Motorsports Park, l'Américain a enfin renoué avec le podium, en montant sur la deuxième marche, derrière Josef Newgarden et devant un James Hinchcliffe fortement revenu en fin de course.

"C'est le premier week-end où on n'a pas de problème, et on termine deuxième, c'est un soulagement. C'était une bonne course, c'était difficile d'économiser de l'essence et de garder un bon rythme, mais une fois que la pluie est arrivée, c'était fun de chercher le grip et de glisser un peu. J'avais presque peur de surchauffer les pneus avant, et je suis rentré tôt pour mettre les pneus pluie."

Plus tôt que Sébastien Bourdais, derrière qui il était, mais plus tard que le vainqueur final, Josef Newgarden. Mais si l'on regarde les écarts avant les arrêts et à l'arrivée, il semblerait que ce soit bien le pilote Andretti Autosport qui a fait le bon choix, conservateur sans l'être trop.

"Je suis resté en piste aussi longtemps que j'ai pu, mais j'étais plus rapide en slicks, [mais] il y avait ces pertes de contrôle soudaines. Quand vous avez ce genre de choses, vous pouvez facilement les perdre en slicks, donc je me suis dit que c'était le bon moment pour venir chercher des [pneus] pluie. À partir de ce moment-là, ça allait."

Et ça va également pour Ryan Hunter-Reay au championnat, puisqu'il se place provisoirement au sixième rang, avant d'attaquer le mois de mai, théâtre du Grand Prix d'Indianapolis et des 500 Miles.

Article suivant
Newgarden surpris par le pari de ses adversaires en slicks

Article précédent

Newgarden surpris par le pari de ses adversaires en slicks

Article suivant

Tony Kanaan donne le ton à Indianapolis

Tony Kanaan donne le ton à Indianapolis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Barber
Catégorie Course - Lundi
Lieu Barber Motorsports Park
Pilotes Ryan Hunter-Reay
Équipes Andretti Autosport
Auteur Michaël Duforest