Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

Il y a 10 ans - Hornish Jr. chipe l'Indy 500 à la famille Andretti

partages
commentaires
Il y a 10 ans - Hornish Jr. chipe l'Indy 500 à la famille Andretti
Par : Michaël Duforest
25 déc. 2016 à 17:00

Les 500 Miles d'Indianapolis ont connu, en cent éditions, bien des courses mémorables, et l'une d'entre elles restera clairement la 90e, courue en 2006.

Un an après l'éclosion de Danica Patrick, et la "Danicamania" qui a suivi, l'IndyCar n'avait pas à chercher bien loin pour trouver son nouveau héros, puisque Marco Andretti, fils de Michael, se lançait dans l'arène à 19 ans.

Pour accompagner le fiston, le patron d'Andretti-Green Racing décidait de faire son retour, trois ans après sa dernière participation, et au volant de la monoplace n°1. L'Indy 500 2006 promettait d'ores et déjà d'être historique.

Pourtant, en qualifications, les Andretti n'auront pas perturbé l'ordre établi depuis le début de la saison d'IndyCar, les quatre premières places étant occupées par les voitures de Ganassi et Penske. Sam Hornish Jr., Helio Castroneves et Dan Wheldon s'élançant en première ligne, Scott Dixon depuis la deuxième, accompagné de Tony Kanaan (Andretti-Green) et Vitor Meira (Panther).

Départ : Sam Hornish Jr., Helio Castroneves et Dan Wheldon mènent

Durant la première partie de l'épreuve, le vainqueur en titre, Dan Wheldon, se montre absolument dominateur, en possédant une avance de 19 secondes au 67e tour de course, lorsque Tomas Scheckter tape le mur. Une telle domination ramenait l'Indy 500 aux années 80, où il n'était pas rare de voir un ou deux pilotes dans le tour du vainqueur à la fin de l'épreuve.

Lors de la suite de l'épreuve, le commandement de la course est l'affaire des pilotes Penske et Ganassi, mais à la 111e boucle, l'équipe du "Capitaine" Roger Penske perd l'une de ses deux cartouches, avec l'accident entre Helio Castroneves et Buddy Rice. Deux anciens vainqueurs sont au tapis, et Penske ne peut compter que sur Sam Hornish Jr. pour contrer les assauts de Scott Dixon et de Dan Wheldon.

Et les voitures d'Andretti-Green Racing dans tout cela ? Les cinq monoplaces passent leur temps dans la partie basse du top 10, mais quatre des cinq pilotes n'ont pas dit leur dernier mot...

Wheldon et Hornish s'échangeront la première place plusieurs fois dans la deuxième moitié de la course, jusqu'au tournant de l'épreuve, au 150e tour. Lors de la boucle précédente, le double vainqueur Al Unser Jr. percute le mur, provoquant une neutralisation. Les monoplaces s'engouffrent aux stands, et c'est la catastrophe pour Sam Hornish Jr., qui repart avec le tuyau de ravitaillement attaché à la monoplace !

L'arrêt au stand se passe mal pour Sam Hornish Jr.

Le pilote américain écope d'un drive-through, comme son compatriote Townsend Bell, à qui il est arrivé la même mésaventure. Le pensionnaire du Team Penske va alors passer aux stands une nouvelle fois au 160e tour pour remettre de l'essence, comme un certain Michael Andretti...

Le drapeau vert est agité une nouvelle fois trois tours plus tard, avec Dan Wheldon en tête devant Tony Kanaan, qui revient aux avant-postes. Au 183e tour, Kanaan prend la tête de l'épreuve, mais dans le même instant, le Britannique est victime d'une crevaison, qui anéantit ses chances de victoire. Quatre tours plus tard, le top 4 est composé de voitures d'Andretti-Green...

Le drapeau jaune sort une nouvelle fois au 190e tour, au moment précis où Marco Andretti passe par la voie des stands. Le jeune pilote de 19 ans peut ressortir devant le Pace Car, et s'empare alors de la deuxième place de l'épreuve derrière... son papa Michael ! Le vieux briscard ne doit plus s'arrêter aux stands, tout comme Hornish, revenu en quatrième position, derrière Dixon, pénalisé plus tôt dans l'épreuve.

Michael Andretti

Quatre tours avant le drapeau à damier, la course reprend, avec Michael Andretti en tête, plus proche que jamais d'enfin remporter les 500 Miles, lors de sa quinzième tentative. Son fils Marco le suit, et Sam Hornish Jr. parvient à prendre la troisième place dès la relance. 

Au tour suivant, stupéfaction, Marco Andretti dépasse son père par l'extérieur dans le premier virage ! La foule est en délire, et le paternel tente de protéger l'avance de son fils en bloquant Hornish, qui le passe toutefois très rapidement dans la ligne droite arrière.

Hornish fait la jonction avec Andretti et tente de le dépasser lors du tour suivant, mais le pilote de la n°26 ferme la porte à l'entrée du troisième virage. La voiture du Team Penske doit ralentir pour éviter le contact, Marco Andretti passe la ligne de départ/arrivée avec une seconde d'avance à l'entame du dernier tour ! La victoire ne semble plus pouvoir échapper à un Andretti, pour la première fois depuis 1969.

Mais c'était sans compter sur l'expérience du pilote originaire de Defiance, dans l'Ohio. Hornish utilise des lignes très larges, et revient dans les échappements de la monoplace d'Andretti dans le dernier virage. Dans la dernière ligne droite, Hornish termine son retour démentiel en dépassant Marco Andretti, et il remporte pour la première fois les 500 Miles d'Indianapolis. La foule est partagée entre déception immense d'avoir vu un Andretti perdre une nouvelle fois à Indy, et l'admiration de la remontée du grand champion qu'est Hornish.

Sam Hornish Jr. Fête sa victoire

Michael Andretti termine en troisième position, et c'est à la radio qu'il apprenait le résultat final, étant persuadé jusqu'au bout de la victoire de son fils. Il reviendra une dernière fois en 2007, avant de raccrocher définitivement les gants et de remporter quatre fois la grande course en tant que patron d'écurie, en 2005, 2007, 2014 et 2016.

Du côté des autres participants à cette arrivée de légende, Marco Andretti a terminé trois autres fois dans le top 5 ces dix dernières années. Sam Hornish Jr. est parti vers la NASCAR, dans laquelle il court à temps partiel actuellement.

La troisième arrivée arrivée la plus serrée de l'Histoire des 500 Miles d'Indianapolis (derrière 2014 et 1992) restera encore très longtemps dans les mémoires !

Article suivant
Le film de la saison 2016 d'IndyCar

Article précédent

Le film de la saison 2016 d'IndyCar

Article suivant

Rétro 2016 - Un centième Indy 500 inoubliable

Rétro 2016 - Un centième Indy 500 inoubliable
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Indy 500
Lieu Indianapolis Motor Speedway
Pilotes Michael Andretti , Marco Andretti , Sam Hornish Jr.
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Nostalgie