Kanaan regrette la (trop) longue neutralisation

Tony Kanaan a obtenu son meilleur résultat et son premier podium de la saison, dimanche, avec une deuxième place pour le retour de Road America au calendrier du championnat américain de monoplaces.

Kanaan regrette la (trop) longue neutralisation
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Podium : le vainqueur Will Power, Team Penske Chevrolet, le 2e Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet, le 3e Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet

Troisième sur la grille derrière Will Power et Scott Dixon, puis ayant conservé sa position au départ et en début de course, Tony Kanaan a gagné une place dès le septième tour grâce à l'abandon de son coéquipier néo-zélandais. Reprenant le flambeau du Chip Ganassi Racing, il a disputé la majeure partie de la course en deuxième position.

Le Champion 2004 de l'IndyCar n'a cédé celle-ci que brièvement à Graham Rahal après les deux premières séries de ravitaillements, puis à Simon Pagenaud juste avant la troisième et dernière. Ayant bénéficié des ennuis du Français de Penske après la neutralisation survenue en fin de course en raison de la sortie de piste de Conor Daly, il a terminé sur la talons de Power.

Selon le Brésilien, cette neutralisation qui s'est éternisée lui a sans doute coûté la victoire ou au moins une bonne chance d'aller chercher le futur vainqueur qui a effectué son dernier relais en pneus durs alors que lui-même avait chaussé les tendres.

Ce tour supplémentaire sous drapeau jaune ne nous a pas aidés car nous avions les meilleurs pneus”, a déclaré le doyen du plateau de l'IndyCar. “Il [Power] a bien géré les push-to-pass - avec des lignes droites pareilles, ça aide. Peut-être que sans ce tour sous drapeau jaune, on aurait pu n'avoir aucun push-to-pass entre nous deux dans le dernier tour, et ça se serait terminé autrement !”

Tony Kanaan n'en était pas moins enthousiaste après l'arrivée, heureux de sa deuxième place et de retrouver un circuit sur lequel il n'avait plus couru depuis 2002. Il y avait obtenu deux quatrièmes places pour meilleurs résultats lors de sa première et sa dernière participation à Road America en CART, en 1998 puis 2002 avant de rejoindre l'équipe Andretti-Green pour prendre avec elle la direction de l'IndyCar.

J'ai adoré cette course, je veux revenir la semaine prochaine et la refaire. On a besoin de plus de courses comme ça, et comme Mid-Ohio, où les gens peuvent camper en famille”, a conclu “TK”, désormais sixième du championnat.  

partages
Course décevante à Road America pour les Français Pagenaud et Bourdais

Article précédent

Course décevante à Road America pour les Français Pagenaud et Bourdais

Article suivant

L'IndyCar pourrait revenir à Surfers Paradise

L'IndyCar pourrait revenir à Surfers Paradise