Kurt Busch : Alonso sera "parfait" pour l'Indy 500

Kurt Busch, Champion NASCAR en 2004, dernier pilote majeur d'une autre discipline à s'être engagé en parallèle sur l'Indy 500, a indiqué qu'il n'avait pas vraiment de conseils à donner à Fernando Alonso.

L'Espagnol va effectuer sa première tentative à l'Indy 500 en ce mois de mai, avec comme objectif de remporter la deuxième partie de la Triple couronne, après avoir déjà accumulé deux victoires à Monaco et deux titres de Champion du monde de F1.

Kurt Busch, figure majeure de la première division de la NASCAR, la discipline automobile la plus populaire aux États-Unis, est le dernier grand pilote à s'être essayé à une telle tentative. Il avait même disputé dans la même journée un autre monument des sports auto US avec le Coca-Cola 600 de Charlotte. Pour sa première course en IndyCar, l'Américain avait terminé 6e, avec Andretti Autosport, glanant au passage le titre de rookie de l'année à Indianapolis.

Bien qu'il ait connu une grande variété d'expériences en piste, il estime qu'il n'a pas vraiment de conseils à donner à Fernando Alonso et que ce dernier sera très bien entouré avec la structure du clan Andretti.

"Je n'ai pas beaucoup de conseils pour un Champion du monde de Formule 1. Je pense qu'il sera parfait pour la situation. Je pense qu'il sera très bon. C'est un compétiteur. Il comprend cela. C'est le moment parfait dans sa carrière pour tenter l'Indy 500 sans avoir d'expérience sur ovale."

"Il sera bien préparé. J'ai vu qu'il y avait une séance de tests pour le 3 mai. C'est plus comme une journée d'orientation pour les rookies. Et le groupe Andretti va faire un travail fantastique pour lui. Ils m'ont très bien traité par rapport à mon parcours. Ils feront ça avec lui."

Malgré sa participation à de nombreux événements, et même sa victoire dans le Daytona 500 en début d'année, une des courses les plus prestigieuses du monde des sports automobiles, Busch reste soufflé par l'énormité des 500 Miles d'Indianapolis.

"C'est difficile à préparer, mais pendant le mois de mai et le nombre de fois où on est en piste, les tribunes sont vides. Puis on arrive le dimanche matin et on ressent le respect des gens de l'Indiana pour leur circuit, et c'est sur la scène de leur monde que l'on se tient pendant une journée."

"C'est impressionnant d'être là-bas le dimanche. Ça serait mon conseil. Il est difficile de s'habituer au nombre de personnes ainsi qu'à l'apparat et aux célébrations du dimanche matin."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar , Formule 1 , NASCAR Cup
Événement 500 Miles d'Indianapolis
Circuit Indianapolis Motor Speedway
Pilotes Kurt Busch , Fernando Alonso
Équipes Andretti Autosport
Type d'article Interview