L'IndyCar en Chine, ce n'est pas encore gagné

Les "Beijing Indy 600" devraient être une course hors championnat organisée en octobre, cinq semaines après le terme de la saison à Sonoma. Mais Motorsport.com explique que bien des points restent à étudier.

L'IndyCar en Chine, ce n'est pas encore gagné
Drapeau chinois
Mark Miles
Le vainqueur de la course et champion IndyCar 2015 Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Chevrolet avec Chip Ganassi
Des publicités Motorsport.com autour du circuit de l'ePrix de Pékin
L'action en course
L'action en course
Au départ
Will Power, Team Penske Chevrolet

Le rendez-vous est prévu pour se dérouler les 22 et 23 octobre, sur un circuit urbain de de 2,56 miles (4,120 km) dans le district de Fengtai, qui dépend de la municipalité de Pékin. Le tracé serait différent de celui qui accueille depuis 2014 la manche d'ouverture du championnat de Formule E.

"Nous sommes impliqués depuis quelques mois dans des discussions avec Asia Region Development et des responsables chinois qui sont intéressés par l'organisation d'une course d'IndyCar", a déclaré à Motorsport.com Mark Miles, le PDG de Hulman & Company (maison mère de l'Indycar), de retour de Chine. "Si cela se fait, ce sera dans le district de Fentgai qui est en plein développement actuellement."

Miles insiste toutefois sur le fait que rien n'est encore acquis, en raison d'un certain nombre de facteurs. "La situation en est à un point où plusieurs points matériels doivent être finalisés", dit-il. "Donc nous n'annoncerons pas cette course et elle ne sera pas sur notre calendrier tant que tous ces points n'auront pas été validés."

L'un de ces facteurs est évidemment d'ordre financier mais Miles assure que la question économique n'est pas la seule à entrer en ligne de compte.

"Tony Corman [de NZR Consulting, en charge des circuits IndyCar] a travaillé sur un dessin du tracé basé sur des plans de la ville", a-t-il expliqué. "Mais nous n'allons pas confirmer une course ou un circuit avant de savoir exactement ce qui va être construit ! Je pense qu'on le sait, mais on doit en être sûr."

"Nous ne pouvons rien laisser au hasard. La date limite que nous nous sommes fixée est la première semaine de juin. Si nous n'avons rien confirmé d'ici là, cela ne sera fera pas."

Si selon la tradition de l'IndyCar, le nom officiel de la course elle-même pas encore officielle indique une distance à parcourir en miles ou en kilomètres, Miles précise que celui indiqué n'a rien à voir avec ce que celle-ci sera réellement. Il a démenti que 600 puisse faire référence à deux courses de 300 kilomètres qui se dérouleraient, l'une le samedi et l'autre le dimanche, comme c'est le cas cette saison à Détroit. "Il n'y aura qu'une course, d'une longueur habituelle", a-t-il précisé.

Une course hors-championnat

Miles a depuis longtemps émis le souhait d'ajouter des courses au calendrier de l'IndyCar, de façon à ce que celle de St. Petersburg soit toujours la première manche américaine de la saison mais la deuxième ou troisième du calendrier. Cependant, il n'envisage pas d'avancer celle de Pékin à l'avenir, ni de la rendre éligible pour l'attribution de points au championnat.

"Octobre était la période souhaitée par Asia Region Development et nous leur avons dit que dans ce cas, la course ne pourrait pas rapporter de points, ce qu'ils ont accepté. Février est la seule possibilité pour des courses internationales qui soient inscrites au championnat, et les organisateurs de Pékin ne pensent pas que cela leur convienne."

"Pour avoir une vision plus large, il pourrait y avoir deux ou trois courses en Chine après la saison principale d'IndyCar, dans le cadre d'un mini-championnat. Mais ce n'est que pure spéculation."

Pour finir, Miles a coupé court aux inquiétudes que pourraient émettre certains de voir la dernière manche de la saison se dérouler ailleurs que sur le territoire nord-américain.

"Non, la Chine n'accueillera pas la finale du championnat, ni cette année ni aucune autre", a-t-il assuré afin de couper court à d'éventuelles interprétations.  

partages
commentaires
À quoi reconnait-on une monoplace d'IndyCar ?
Article précédent

À quoi reconnait-on une monoplace d'IndyCar ?

Article suivant

Pagenaud - "Le gros travail de 2015 paye maintenant"

Pagenaud - "Le gros travail de 2015 paye maintenant"
Charger les commentaires