Alonso : "Je n'ai jamais voulu faire une saison d'IndyCar"

partages
commentaires
Alonso :
Par : Benjamin Vinel
Co-auteur: Pablo Elizalde
20 oct. 2018 à 19:31

On sait désormais que McLaren ne s'engagera pas en IndyCar pour la saison 2019, mais Fernando Alonso affirme n'avoir de toute façon jamais souhaité courir outre-Atlantique à temps plein.

Fernando Alonso a ostensiblement fait de la Triple Couronne sa priorité, ce titre honorifique rassemblant la victoire aux 24 Heures du Mans, aux 500 Miles d'Indianapolis et, selon les interprétations, au Grand Prix de Monaco ou au Championnat du monde de Formule 1. Il ne manque que l'Indy 500 à l'ibère pour devenir le deuxième homme à y parvenir, après Graham Hill.

En parallèle, McLaren a évalué le projet d'un engagement à plein temps pour la saison 2019 d'IndyCar, mais Zak Brown, PDG de la structure de Woking, a annoncé ce vendredi que ce projet était abandonné.

Lire aussi :

"Nous ne sommes tout simplement pas encore prêts et nous sommes très concentrés sur la F1", a déclaré l'Américain. "Donc nous n'allons pas faire ça en 2019. Nous désirons le faire, comme je l'ai mentionné précédemment, dans un avenir proche." Brown a toutefois indiqué que participer aux 500 Miles d'Indianapolis restait envisagé, et qu'Alonso "aimerait le faire aussi".

Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda

Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Fernando Alonso, Andretti Motorsport

Fernando Alonso, Andretti Motorsport

Photo de: Andretti Autosport

Quant au principal intéressé, il affirme n'avoir jamais souhaité rejoindre l'IndyCar à temps plein : "Je n'ai jamais voulu faire une saison complète d'IndyCar, à cause des conséquences que cela engendre. J'aimerais courir en IndyCar un jour, mais pas l'an prochain. Dix-sept courses, toutes en Amérique, tout apprendre en partant de zéro. Le dévouement et le travail requis n'ont jamais fait partie de mes plans."

"Par conséquent, si McLaren a écarté cette option, cela a à voir avec l'équipe. S'ils s'engageaient à plein temps en IndyCar, cela n'allait jamais être avec moi, donc ça ne change rien. Vous l'avez su aujourd'hui, et je le sais depuis août, donc ça ne m'affecte aucunement. J'ai testé la voiture en septembre pour voir ce que ça donnait, mais cela n'engageait à rien pour l'avenir, comme je l'ai déjà dit."

"Quand [Zak Brown] a dit ça, j'ai lu 'Un revers pour Alonso', etc. Il n'y a pas de revers du tout. Cela n'a jamais fait partie de mes plans et ça ne change rien."

Quant à l'année prochaine, Alonso n'est engagé que pour la fin de la Super Saison 2018-19 de WEC avec Toyota, mais le double Champion du monde de Formule 1 affirme que son programme global est prévu en détail et a simplement besoin d'être finalisé.

"Mon programme pour l'an prochain est clair depuis plusieurs mois, mais nous avons des choses à conclure, des plans dans certaines catégories avec certaines marques. Quand tout sera fait, je l'annoncerai", conclut-il.

Article suivant
McLaren renonce à l'IndyCar en 2019 mais pas à l'Indy 500 pour Alonso

Article précédent

McLaren renonce à l'IndyCar en 2019 mais pas à l'Indy 500 pour Alonso

Article suivant

Ferrucci doit verser plus de 500'000 € à Trident

Ferrucci doit verser plus de 500'000 € à Trident
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités