WRC
22 janv.
-
26 janv.
Jour 4 dans
07 Heures
:
51 Minutes
:
34 Secondes
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
18 jours
Dakar
05 janv.
-
17 janv.
Événement terminé
Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
19 jours
WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
27 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
39 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours

L'IndyCar passera en mode hybride en 2022

partages
commentaires
L'IndyCar passera en mode hybride en 2022
Par :
, Rédacteur en Chef USA
1 août 2019 à 17:25

L'IndyCar repousse la refonte de sa motorisation afin d’intégrer un mode hybride en 2022.

Les dirigeants de l'IndyCar indiquent que ce changement majeur rendra la compétition plus serrée et plus excitante tout en incitant d’autres constructeurs automobiles à rejoindre Honda et Chevrolet.

Le système hybride, alimenté par une seule source d’énergie, sera accouplé aux moteurs Chevrolet et Honda qui produiront ainsi "plus de 900 chevaux". Cette unité hybride sera constituée d’un moteur multiphase, d’un onduleur et d’un dispositif de stockage d’énergie qui récupérera l’énergie dissipée lors des freinages.

Lire aussi :

Les dirigeants ajoutent que cette technologie permettra aux pilotes de redémarrer leurs moteurs seuls en cas d’incident, ce qui évitera l’intervention en piste du AMR Safety Team. Les neutralisations seront raccourcies, ce qui devrait probablement élever la vitesse moyenne à laquelle les courses sont disputées.

L’ajout d’un démarreur aux monoplaces d’IndyCar avait auparavant été refusé, car sa masse, importante et située derrière l’essieu arrière, augmentait l’inertie d’une voiture en cas de tête-à-queue, et de ce fait le risque de taper le mur de protection sur les ovales.

Plusieurs détails doivent encore être finalisés, mais le dispositif hybride augmentera la puissance fournie par le système "push-to-pass" utilisé sur les circuits routiers et urbains. Le système actuel gonfle la pression de suralimentation de 1,5 à 1,65 bar, offrant ainsi un surplus de puissance de 60 chevaux durant un total de 200 secondes par course. La cylindrée exacte du moteur reste toutefois à déterminer.

L'IndyCar a aussi annoncé que l’arrivée de ces moteurs hybrides coïnciderait avec l’introduction des châssis Dallara de nouvelle génération. Cette nouvelle monoplace IndyCar, aux performance accrues, sera utilisée de 2022 à 2027.

Article suivant
Course - Dixon s'impose au forceps, Newgarden perd gros !

Article précédent

Course - Dixon s'impose au forceps, Newgarden perd gros !

Article suivant

L'effigie de Simon Pagenaud désormais sur le Borg-Warner Trophy

L'effigie de Simon Pagenaud désormais sur le Borg-Warner Trophy
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Auteur David Malsher