Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
09 juil.
-
12 juil.
EL2 dans
01 Heures
:
43 Minutes
:
14 Secondes
MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
13 jours
WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
20 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
27 jours
Formule E
C
E-Prix de Berlin I
05 août
-
05 août
Prochain événement dans
25 jours
C
E-Prix de Berlin II
06 août
-
06 août
Prochain événement dans
26 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
33 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
131 jours
WRC
C
Rallye d'Estonie
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
55 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
75 jours

Pagenaud - "Courir comme on le fait d'habitude"

partages
commentaires
Pagenaud - "Courir comme on le fait d'habitude"
Par :
, Rédacteur en Chef USA
17 sept. 2016 à 11:30

Le pilote Penske et son équipier Will Power, qui s'affrontent ce week-end pour le titre, soulignent l'un et l'autre l'ambiance détendue entre eux et estiment qu'il leur faut avant tout penser à la course, plus qu'au championnat.

Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Les prétendants au titre Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet, Will Power, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet, Will Power, Team Penske Chevrolet au Pier 39
Will Power, Team Penske Chevrolet durant une parade à l'Embarcadero
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet

Leader avant cette dernière manche, Simon Pagenaud, qui doit se classer au pire cinquième si Power gagne la course - ou quatrième si son rival prend tous les points de bonus - a déclaré devant les médias qu'une partie de la raison pour laquelle l'ambiance est détendue entre eux venait du fait que lui et l'Australien ont d'ores et déjà assuré le titre au Team Penske.

Cela a été une longue semaine d'attente pour moi”, dit-il. “Je suis juste excité d'être dans cette lutte, excité que nous ayons été capables, avec Will et nos équipiers, d'apporter un nouveau titre au team Penske pour le 50e anniversaire de l'équipe. Je pense que c'est très important pour Roger et l'organisation tout entière.”

Je veux être celui qui gagne, bien sûr, et Will aussi veut l'être. C'est génial pour le Team Penske mais je veux décrocher ce titre.”

Nous avons eu une saison géniale. Je pense que d'abord et avant tout, avant même cette course, tout démontre combien elle l'a été pour la voiture 22, l'évolution par rapport à l'année dernière. Je ne pourrais être plus heureux d'être où nous sommes maintenant.”

Ne pas s'inquiéter des points

À la question de savoir s'il était inquiet du danger que pouvaient représenter des pilotes luttant désespérément pour trouver un volant en 2017, par exemple, Pagenaud a répondu : “Je suis dans une position différente de Will. Il a besoin de gagner la course pour avoir une chance légitime. Nous n'avons pas ce problème.”

Je pense qu'il faut courir comme on le fait d'habitude. Pourquoi changer maintenant ? Il n'y a aucune raison de le faire. Évidemment, oui, il y aura des gars agressifs dans le secteur, comme tous les ans. Le fait est que les points doublés rendent tout le monde très excité - parfois trop !”

Il s'agit avant tout de la course, de ne pas trop s'inquiéter des points. C'est là qu'on peut tout perdre, juste en s'inquiétant trop de où il est [Power, en l'occurrence], où je suis, ce qui se passe.”

Au final, il faut avant tout faire du mieux qu'on peut. Et en faisant du mieux qu'on peut avec une voiture Penske, on doit se trouver devant.”

Si le “danger” devrait moins provenir de ces pilotes-là, les deux candidats au titre ne doivent pas oublier que non loin d'eux en piste, une poignée d'autres joueront la troisième place du championnat. À savoir Scott Dixon, Helio Castroneves, Josef Newgarden, Tony Kanaan, Graham Rahal et Carlos Muñoz. Tous ont une chance au moins mathématique de monter sur le podium final.

Power : "Un week-end absolument normal"

Courir comme on le fait d'habitude”, comme le dit le Poitevin, sont des mots qui vont très bien ensemble, comme disait l'autre, avec ceux que l'on entend dans la bouche de Will Power.

C'est un week-end absolument normal. C'est très drôle à quel point c'est détendu, je pense qu'on a tous les deux assez d'expérience pour réaliser qu'au final, ce qui devra se passer se passera en piste”, estime en effet le Champion 2014. “Faire quoi que ce soit en dehors de la voiture ne fera pas de différence, excepté de travailler avec notre ingénieur [respectif].”

Power a expliqué également que, pour lui, la principale différence entre son duel avec Pagenaud et ceux face à Dario Franchitti, pilote Ganassi, ou Ryan Hunter-Reay, qui défendait les couleurs d'Andretti, dans le passé est qu'il n'a cette fois aucun allié objectif en piste.

Le fait est que vous pouvez avoir l'aide d'un coéquipier quand vous luttez contre un pilote d'une équipe rivale. Tous les autres sont en dehors de l'équation, aussi, ce qui fait une différence. On doit gagner ce championnat pour l'équipe mais on sait qu'elle l'a déjà. Ça se joue entre Simon et moi.”

Avec David Malsher

Article suivant
EL2 - Penske domine à Sonoma

Article précédent

EL2 - Penske domine à Sonoma

Article suivant

Castroneves - "De nombreuses variables sur ce circuit"

Castroneves - "De nombreuses variables sur ce circuit"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Sonoma
Lieu Sonoma Raceway
Pilotes Will Power , Simon Pagenaud
Équipes Team Penske
Auteur David Malsher