Pagenaud est fier d'avoir signé la 500e pole de Penske

Le leader du championnat s'est montré pour la cinquième fois le plus rapide en onze séances de qualifications depuis le début de la saison.

Pagenaud est fier d'avoir signé la 500e pole de Penske
Le poleman Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Le poleman Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Le poleman Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Le poleman Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet, avec Tim Cindric

Cette pole position sur l'ovale de l'Iowa, la première de Simon Pagenaud cette année sur un tracé de ce type, revêt toutefois une importance particulière puisqu'elle est la 500e dans l'histoire de cette mythique écurie américaine d'IndyCar.

“C'est très cool, vraiment. Cinq cent [poles pour Penske, donc], c'est vraiment cool. Ce ne sont que les qualifications et on a encore beaucoup de travail ce week-end mais c'est certainement une marque importante pour l'équipe n°22, comme pour toute l'organisation Penske.”

On travaille tous les quatre ensemble avec Helio [Castroneves], Juan [Pablo Montoya] et Will [Power], et ça rend très sympa de se rendre au travail le matin. On réussit à rendre la voiture meilleure ensemble, et ça se voit sur la piste”, a expliqué le Poitevin qui compte 74 points d'avance au championnat sur son dauphin Castroneves et qui, comme ses équipiers, a rejoint Al Unser Sr et Jr, Rick Mears ou encore Emerson Fittipaldi sur la longue liste des pilotes ayant porté haut les couleurs de l'équipe fondée par Roger Penske.

Revenant sur sa performance de samedi après-midi, Pagenaud a poursuivi : “Je suis super fier de tout le monde dans l'équipe Menards [le sponsor de sa voiture]. C'est fantastique d'avoir ce succès cette année. Mais encore une fois, ce ne sont que les qualifs, le gros morceau c'est demain [dimanche], quand il y aura des points.”

C'est un tel pari pour les ingénieurs dans cette situation. On n'a que deux tours [pour se qualifier]. Les conditions ont changé entre le [samedi] matin et l'après-midi. C'est sympa quand on règle bien la voiture comme ça sur un ovale. Cette voiture Menards est très belle. Elle a été super proche [de la tête, quand elle n'était pas devant] tout le week-end.”

"Un Français, et sur un ovale !"

Comme l'évoquait le Poitevin, qui a ensuite réalisé le troisième meilleur temps des derniers essais en conditions de course, cette pole position revêt aussi un goût particulier dû à la satisfaction de l'avoir obtenue sur un ovale, après quatre sur des tracés routiers ou urbains.

Chevy a été incroyable de nous fournir tant de puissance et un si bon kit aéro qui convient bien plus à mon style de pilotage. La principale chose que nous voulons montrer est que nous sommes forts aussi sur ovale et que nous voulons gagner. Je suis super content de cela, super content que nous puissions montrer autant de vitesse.”

C'est génial d'être là et de montrer une telle force. J'ai la chance d'être celui qui remporte la 500e pole pour Team Penske. Un Français, et sur un ovale !”

Le départ de la course sera donné dimanche soir à 23h40, heure de Paris.

partages
Derniers essais - Kanaan, Newgarden et Pagenaud toujours devant

Article précédent

Derniers essais - Kanaan, Newgarden et Pagenaud toujours devant

Article suivant

La grille de départ de l'Iowa Corn 300

La grille de départ de l'Iowa Corn 300