Pagenaud "ne sait pas encore" s'il reprendra le volant en 2024

Simon Pagenaud a donné des nouvelles de son état de santé, qui évolue lentement et ne lui permet pas de savoir s'il pourra reprendre la compétition en 2024.

Simon Pagenaud, Meyer Shank Racing Honda

Victime d'un accident effrayant en juillet dernier à Mid-Ohio en IndyCar, Simon Pagenaud a donné des nouvelles de sa santé. Le pilote français continue de suivre un protocole pour retrouver un état de forme qui lui permettra d'envisager un retour au volant, mais il indique que les étapes continuent d'être franchies lentement pour se remettre de la commotion cérébrale qu'il a subie. 

À 39 ans, le vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2019 n'a aucun programme de compétition pour les mois à venir car il concentre l'intégralité de ses efforts sur son rétablissement. Alors qu'il n'a jamais repris la piste après son accident, il a quitté l'équipe Meyer Shank Racing où son remplaçant Felix Rosenqvist va lui succéder cette année en IndyCar.  

Rappelant qu'il a subi une sortie de piste "avec plusieurs tonneaux à 290 km/h", en raison d'une défaillance de ses freins, Simon Pagenaud évoque "une année pas facile" mais insiste sur sa volonté de retrouver "des temps meilleurs". 

"L'équipe de sécurité de l'IndyCar a fait un travail incroyable pour me sortir de la voiture et s'occuper de moi dans les premières heures après l'impact", tient-il également à souligner. "Je leur en serai éternellement reconnaissant."

Une fois extrait de sa monoplace, le pilote tricolore se tenait seul sur ses jambes et se sentait, dans un premier temps, apte à reprendre la piste. L'IndyCar ne lui avait finalement pas donné l'autorisation, avant que les examens médicaux ne révèlent des blessures plus importantes que ce qu'il imaginait.

"En raison de l'accident, je n'ai pas pu continuer ma saison, ce qui signifie que je n'ai fait que huit courses en 2023", explique Simon Pagenaud. "Depuis, je me concentre sur le retour à 100% de ma santé. Pour cela, j'ai travaillé en étroite collaboration avec une équipe de médecins formidables et j'ai progressé chaque jour."

"Je ne sais pas encore si je serai de retour derrière un volant en 2024 ni si je suis prêt pour cela. Je veux prendre les choses lentement pour m'assurer que lorsque je reviendrai, je serai à nouveau à mon meilleur niveau. Pour l'instant, je tiens à remercier tous ceux d'entre vous qui m'ont envoyé des messages de soutien, et bien sûr un grand merci à ma famille, à mes amis et à mon équipe qui ont été là pour moi 24 heures sur 24, 7 jours sur 7."

"Comme vous le voyez, à l'extérieur tout va bien, mais les dégâts intérieurs sont plus difficiles à quantifier, et l'évolution est plus dure à voir", poursuit-il. "Je fais beaucoup d'exercices, qui sont prévus chaque jour avec les docteurs, pour progresser. Et je dois dire que j'ai fait de gros pas en avant depuis le mois de juillet. Mais je dois encore travailler dur pour revenir à un niveau satisfaisant, même pour la vie de tous les jours."

"C'est une période un petit peu bizarre, puisque d'habitude je me prépare pour une nouvelle saison, avec des nouvelles couleurs, parfois une nouvelle écurie, des nouveaux challenges... Cette année, mon challenge est avant tout de récupérer et de m'assurer que ma santé est à 100% pour le futur. C'est mon objectif."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Quand Bourdais a failli se retrouver dans une impasse en DTM
Article suivant Grosjean : "Je ne me sens pas prêt à arrêter"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France