Palou va rester chez Ganassi mais tester des F1 McLaren

Álex Palou a annoncé qu'il resterait dans son équipe IndyCar actuelle, Chip Ganassi Racing, pour 2023, tout en effectuant des tests F1 avec McLaren.

Palou va rester chez Ganassi mais tester des F1 McLaren
Charger le lecteur audio

Álex Palou s'est retrouvé dans l'œil du cyclone lorsqu'il a été annoncé en juillet qu'il quitterait Ganassi pour McLaren Racing après la saison 2022. Cette déclaration a été faite peu de temps après que Ganassi ait communiqué publiquement en indiquant avoir levé l'option du Champion IndyCar 2021 pour une année supplémentaire, ce qui a déclenché un conflit juridique entre les deux parties.

En raison de cette situation, l'avenir de Palou est resté en suspens pendant deux mois mais, dans un étonnant retournement de situation, l'Espagnol a annoncé ce mercredi qu'il restait finalement en place plutôt que de rejoindre Arrow McLaren SP. "Je suis heureux d'annoncer que Chip Ganassi Racing et moi avons trouvé un accord, et que je serai de retour dans la voiture #10 la saison prochaine. J'attends avec impatience une GRANDE ANNÉE 2023 !" a tweeté Palou.

Il était entendu que, en plus de disposer d'un meilleur contrat en tant que Champion IndyCar, le passage de Palou chez McLaren impliquait également la promesse d'une implication dans le programme F1. Alors que McLaren a recruté le protégé d'Alpine Oscar Piastri pour remplacer Daniel Ricciardo aux côtés de Lando Norris en 2023, l'accord couvrant des essais chez McLaren se poursuivra pour Palou avec l'approbation de Ganassi.

"Álex Palou restera dans la voiture #10 de Chip Ganassi Racing pour la saison 2023 d'IndyCar", indique un communiqué de Ganassi. "L'accord lui donne la possibilité de tester des voitures de compétitions distinctes, à condition que cela n'entre pas directement en conflit avec ses engagements en IndyCar."

Palou a ajouté être "reconnaissant que Chip Ganassi Racing [lui] permette de poursuivre les essais F1 en dehors de [ses] engagements en IndyCar". "Merci, Chip, Mike [Hull, directeur général de Ganassi] et toute l'équipe pour votre volonté de travailler ensemble et de contribuer à soutenir à la fois l'équipe et mes objectifs personnels tout au long de ce processus", a-t-il conclu.

Palou a dominé la finale de la saison d'IndyCar le week-end dernier à Laguna Seca et, après la course, a été vu partageant une étreinte avec le patron de l'équipe Ganassi, suggérant que leur relation s'était réchauffée depuis l'épisode de la signature chez McLaren. Pour l'instant, on ne sait pas quel accord, le cas échéant, Ganassi et McLaren Racing ont dû conclure pour résoudre la situation.

Felix Rosenqvist, Arrow McLaren SP Chevrolet

Felix Rosenqvist, Arrow McLaren SP Chevrolet

En conséquence de l'annonce Palou, Arrow McLaren SP a révélé que Rosenqvist continuera avec l'équipe aux côtés de Pato O'Ward et Álexander Rossi, qui arrive d'Andretti Autosport. Rosenqvist avait un contrat avec le groupe McLaren Racing pour 2023 mais, en raison de l'arrivée imminente de Palou, il avait été suggéré que le Suédois retournerait en Formule E pour courir au sein de la nouvelle équipe de McLaren dans le championnat électrique.

Peu après cette série d'annonces, McLaren a publié un tweet dans lequel il est indiqué : "Pato O'Ward et Álex Palou participent à un test privé au volant de la MCL35M à Barcelone cette semaine dans le cadre de notre programme de test des voitures [des années] précédentes."

 
Lire aussi :

partages
commentaires
Will Power sacré une seconde fois en IndyCar
Article précédent

Will Power sacré une seconde fois en IndyCar

Article suivant

Pas de dérogation pour Herta ? "C'est ce qui va se passer" selon la F2

Pas de dérogation pour Herta ? "C'est ce qui va se passer" selon la F2