Power s'offre une huitième pole à St. Petersburg !

partages
commentaires
Power s'offre une huitième pole à St. Petersburg !
Par :
9 mars 2019 à 21:14

Pour la huitième fois de sa carrière, Will Power a signé la pole position de l'épreuve d'IndyCar de St. Petersburg, qui ouvre ce week-end la saison 2019 de la discipline.

Ben Hanley, DragonSpeed Chevrolet
Zach Veach, Andretti Autosport Honda
Takuma Sato, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda
Santino Ferrucci, Dale Coyne Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Jack Harvey, Meyer Shank Racing with Arrow SPM Honda
Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda

Le pilote australien du Team Penske a réalisé le meilleur chrono en Q3 et s'élancera aux côtés de son équipier Josef Newgarden en première ligne, l'Américain ayant échoué pour moins d'un dixième.

La deuxième ligne sera composée des deux pilotes du Chip Ganassi Racing, mais c'est bien le rookie Felix Rosenqvist qui a pris le dessus sur son quintuple Champion d'équipier, Scott Dixon ! Le Néo-Zélandais pouvait toutefois se satisfaire de figurer au classement de la Q3, puisqu'il avait originellement été éliminé en Q1, avant de réintégrer le top 6 suite au déclassement de Takuma Sato pour avoir causé un drapeau jaune.

Lire aussi :

 
 

La troisième ligne sera elle aussi composée d'équipiers, puisque Ryan Hunter-Reay et Alexander Rossi partiront respectivement de la cinquième et de la sixième place. Le vice-Champion en titre aurait pu viser plus haut mais il a commis une erreur dès le premier virage de son tour rapide.

Tout ce beau monde aurait facilement pu être éclipsé par le débutant Colton Herta, qui participe à sa deuxième course en IndyCar ce week-end, à seulement 18 ans. Le pilote du Harding Steinbrenner Racing avait terminé la Q2 au troisième rang, mais n'a pu aller en Q3 car il a été pénalisé pour avoir bloqué Charlie Kimball. Le fils de Bryan Herta devra ainsi partir 11e demain.

Il partagera la sixième ligne avec le débutant Ben Hanley, qui pilote pour le compte d'une écurie elle aussi rookie, DragonSpeed. L'équipe de WEC n'a pas montré un rythme capable de se placer dans le top 12 lors des trois séances d'essais libres, mais a pu profiter d'une Q1 particulièrement hachée.

En effet, deux drapeaux rouges sont venus perturber le premier groupe de qualifications, résultant notamment en une 13e place sur la grille pour Simon Pagenaud, et la 19e pour Sébastien Bourdais, qui devra donc batailler tout au long de la course s'il souhaite s'imposer pour une troisième année consécutive.

Neuvième dans le deuxième groupe qualificatif, l'ancien pilote de Formule 1 Marcus Ericsson débutera sa première course d'IndyCar depuis la 18e place sur la grille. Le coup d'envoi de la saison est prévu ce dimanche à 18h30 heure française.

Article suivant
Wickens veut revenir en IndyCar en 2020

Article précédent

Wickens veut revenir en IndyCar en 2020

Article suivant

Bourdais, "l'un des plus grands pilotes de sa génération"

Bourdais, "l'un des plus grands pilotes de sa génération"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement St. Petersburg
Catégorie Qualifications
Lieu St. Petersburg Street Course
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu