Will Power s'impose à Portland, Dixon dit au revoir au titre

Will Power a remporté l'avant-dernière manche de la saison 2019 d'IndyCar, à Portland. Scott Dixon a dit au revoir à ses chances de titre après un problème de batterie.

Will Power s'impose à Portland, Dixon dit au revoir au titre

Power a mené la quasi totalité de la deuxième moitié de l'épreuve pour s'offrir une nouvelle victoire cette saison, après celle de Pocono. Le pilote australien a profité des déboires de Scott Dixon.

Le pilote du Chip Ganassi Racing a géré dans la première partie de l'épreuve, restant derrière le poleman, Colton Herta. Quand ce dernier a été en difficulté avec ses pneus en fin de premier relais, Dixon l'a passé pour prendre la tête. Le Néo-Zélandais est resté aux commandes de l'épreuve jusqu'au 54e tour.

Lire aussi :

C'est à ce moment qu'il est tombé en panne de batterie, l'obligeant à regagner la voie des stands. Le quintuple Champion a ainsi connu une deuxième panne mécanique en deux courses, et pointe désormais à 85 points du leader du championnat Josef Newgarden, le condamnant à un exploit retentissant à Laguna Seca pour glaner une sixième couronne.

Felix Rosenqvist a réalisé une belle course et termine au deuxième rang, devant Alexander Rossi. L'Américain s'est ainsi replacé au deuxième rang du championnat, 41 points derrière Newgarden, qui a terminé cinquième, derrière Colton Herta. Le pilote Penske a adopté une approche conservatrice en course, évitant de peu le carnage du premier tour, qui a notamment impliqué Simon Pagenaud. Le Français a toutefois pu repartir et remonter dans le peloton, terminant septième.

 

L'autre pilote tricolore du peloton, Sébastien Bourdais, pouvait potentiellement terminer dans le top 5 mais a été ralenti par un long arrêt au stand lors de la première salve. Il croise finalement la ligne d'arrivée au neuvième rang. Son équipier Santino Ferrucci a quant à lui causé une dernière neutralisation à 8 tours de l'arrivée, suite là aussi à un souci de batterie.

Qualifié au quatrième rang, le Britannique Jack Harvey a perdu gros dans les tours suivant le premier restart, lorsqu'il a été percuté par Ryan Hunter-Reay, qui a loupé son freinage. L'Américain se défendait face à son équipier Alexander Rossi dans la ligne droite principale.

C'est dans trois semaines que se jouera le titre IndyCar, sur la piste de Laguna Seca, une manche pour laquelle les points compteront double. Trois pilotes joueront le titre, Josef Newgarden, Alexander Rossi (à 41 points) et Simon Pagenaud (à 42 unités).

United States Portland - Course

partages
commentaires
L'IndyCar dévoile son calendrier 2020

Article précédent

L'IndyCar dévoile son calendrier 2020

Article suivant

Ericsson déçu de son statut de réserviste inutilisé à Spa

Ericsson déçu de son statut de réserviste inutilisé à Spa
Charger les commentaires