Grosjean gagne en confiance avec un nouveau test à Laguna Seca

Romain Grosjean poursuit son acclimatation à l'IndyCar, avec un deuxième test concluant sur une piste qu'il rêvait d'arpenter depuis des années.

Grosjean gagne en confiance avec un nouveau test à Laguna Seca

Après une solide journée d'essais à Laguna Seca, Romain Grosjean affirme avoir "bien progressé" dans son adaptation au style de pilotage requis par l'IndyCar.

L'ancien pilote de F1, qui a découvert la discipline la semaine dernière lors d'essais au Barber Motorsports Park, a bouclé lundi 106 tours de la piste californienne au volant de la Dallara-Honda #51 du Dale Coyne Racing, utilisant cinq jeux de pneus et se concentrant sur les essais de différentes situations : aller vite tout en économisant du carburant, économiser du carburant en roulant sous Safety Car et pratiquer des pitstops. Grosjean a bouclé la journée en troisième position parmi les huit pilotes en piste.

"Pato O'Ward s'est montré le plus rapide, puis mon coéquipier Ed Jones m'a battu de quelques centièmes à la fin, mais j'ai plus de vitesse en réserve", a déclaré Romain Grosjean à Motorsport.com à l'issue de cette journée. "Ce ne sont que des tests et il n'y avait que sept autres voitures en piste. C'est bien qu'on soit dans le coup, mais je n'y accorde pas beaucoup d'importance."

"Ce qui est important, c'est que l'on a clairement beaucoup appris et que je m'améliore vraiment. Je pense que nous avons progressé. Je commence à mieux comprendre la voiture. Pour être honnête, c'est très différent de la Formule 1, de la façon dont elle se pilote. Mais je gagne en vitesse et je me sens plus confiant à son volant, plus à l'aise. Nous avons fait pas mal de changements de réglages et j'ai senti la manière dont ils fonctionnent, alors on y arrive. J'ai l'impression d'apprendre ce dont la voiture a besoin pour aller vite et comment je dois la piloter."

Lire aussi :

Pour le Français, c'était une première à Laguna Seca, une piste à laquelle il voulait se frotter depuis qu'il l'a découverte dans un jeu vidéo il y a une douzaine d'années. Il estime d'ailleurs que les connaissances qu'il a pu acquérir grâce aux courses virtuelles l'ont aidé à apprendre le tracé à une vitesse étonnante.

"Avant toute chose, piloter à Laguna Seca en IndyCar c'est absolument exceptionnel", a-t-il assuré. "C'est l'un des circuits sur lesquels je voulais vraiment conduire dans ma vie, et rien que pour ça la journée s'annonçait bonne. Pour être honnête, j'étais un peu sceptique face à certaines trajectoires que j'avais utilisées en jouant, et elles se sont finalement avérées justes ! Évidemment, les jeux vidéo restent des jeux et ce ne sera jamais aussi bien qu'un simulateur professionnel, mais ils font du bon boulot et pour apprendre une piste c'est assez utile."

"J'ai vraiment aimé les côtes, les virages 5 et 6, et puis l'avant-dernier virage, en descente, le virage 10. Bien sûr, le Corkscrew est intéressant aussi, mais c'est un virage à vitesse réduite et y passer est plutôt un moment de survie."

Par contre, la nature même du circuit a fait que Grosjean n'avait pas vraiment de possibilité de protéger sa main gauche, brûlée dans son accident de F1 en novembre dernier, comme il avait pu le faire lors de son premier test la semaine dernière à Barber. "Quand vous passez par le Corskcrew, le fait de beaucoup utiliser les vibreurs fait que ça secoue forcément un peu !" a souri le Français. "Quand j'enlève mon gant, ce n'est pas génial, mais il reste un mois et demi avant la première course et chaque jour est une bonne avancée. La zone qui est faible va se renforcer et ça devrait aller."

Lire aussi :

Ces essais de Laguna Seca ont été dominés par Pato O'Ward, quatrième du championnat en 2020, avec un temps de 1'11"293. Il a devancé de deux dixièmes le revenant, Ed Jones, lui-même quatre centièmes devant son coéquipier, Romain Grosjean. Felix Rosenqvist a permis à Arrow McLaren SP d'avoir deux voitures dans le top 4, tandis que Jack Harvey a terminé la journée en cinquième position pour Meyer Shank Racing, à quatre dixièmes du meilleur temps.

Seul pilote en piste pour Ed Carpenter Racing-Chevrolet, Rinus VeeKay a terminé à une demi-seconde du leader, devant deux superstars de l'IndyCar et anciens coéquipiers au sein du Team Penske, Juan Pablo Montoya et Helio Castroneves.

Test Laguna Seca

Pos.

Pilote

Team

Moteur

Temps/Écart

Tours

1

Pato O’Ward

Arrow McLaren SP

Chevrolet

1:11.293

83

2

Ed Jones

Dale Coyne Racing With Vasser-Sullivan

Honda

+0.236

104

3

Romain Grosjean

Dale Coyne Racing w/Rick Ware Racing

Honda

+0.278

109

4

Felix Rosenqvist

Arrow McLaren SP

Chevrolet

+0.307

92

5

Jack Harvey

Meyer-Shank Racing

Honda

+0.395

81

6

Rinus VeeKay

Ed Carpenter Racing

Chevrolet

+0.504

104

7

Juan Montoya

Arrow McLaren SP

Chevrolet

+0.926

75

8

Helio Castroneves

Meyer-Shank Racing

Honda

+1.519

91

partages
commentaires
Haas a refusé de sponsoriser Grosjean en IndyCar, de peur qu'il meure

Article précédent

Haas a refusé de sponsoriser Grosjean en IndyCar, de peur qu'il meure

Article suivant

Grosjean était un "trou du cul en tant qu'équipier"

Grosjean était un "trou du cul en tant qu'équipier"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Dale Coyne Racing , Rick Ware Racing
Auteur David Malsher