Sauber travaille sur un baquet IndyCar 2025 pour Pourchaire

Alors que Théo Pourchaire vient de perdre son baquet avec McLaren en IndyCar, le responsable de Stake F1, Alessandro Alunni Bravi, a expliqué à Motorsport.com que l'équipe travaillait à lui trouver un autre volant dans le championnat américain, avec l'espoir de le voir disputer d'autres courses dès cette année.

Théo Pourchaire, Arrow McLaren

Il y a quelques semaines, l'avenir de Théo Pourchaire, au moins pour 2024, semblait tout tracé et une fin de saison en IndyCar avec Arrow McLaren l'attendait. Las, le 18 juin dernier, la nouvelle est tombée : le Français a perdu son volant avec effet immédiat au profit de Nolan Siegel, 19 ans.

Un retournement de situation d'autant plus dommageable que Pourchaire devait initialement disputer la saison de Super Formula, au Japon, engagement auquel il avait renoncé pour le championnat nord-américain. Désormais, la question qui se pose est de savoir s'il retrouvera dans l'immédiat un baquet en compétition, lui qui occupe par ailleurs le poste de réserviste chez Stake F1.

En tant que membre du programme des jeunes pilotes de Sauber, le Champion F2 en titre demeure drivé par la structure suisse, qui n'a pas l'intention de rester les bras croisés, comme l'a confié en exclusivité à Motorsport.com Alessandro Alunni Bravi, à la tête de l'écurie Stake.

"Bien sûr [nous avons été surpris par la décision de McLaren], nous voulions avant tout lui offrir un programme important en compétition, car nous voulions qu'il soit en permanence prêt à monter dans la voiture, si nécessaire", a expliqué le dirigeant italien. "Et je pense que combiner cela avec le fait d'être en IndyCar au sein de l'une des meilleures équipes était une très bonne opportunité pour lui. Il a immédiatement montré qu'il pouvait être compétitif pour jouer le top 10, dès le début."

Lire aussi :

"Bien sûr, McLaren, après que nous nous soyons réengagés avec eux, ils ont dû changer leur stratégie concernant les pilotes. Ce n'était pas lié à la performance de Théo, ils ont dû engager de jeunes pilotes qui, je pense, peuvent également les renforcer . Nous comprenons leur position. Évidemment, nous ne pouvons pas être heureux, principalement parce que Théo a perdu l'opportunité d'avoir un bon programme en compétition."

"Nous travaillons déjà avec lui pour obtenir un autre baquet en IndyCar, en espérant que nous pourrons faire quelques courses cette année", a ajouté Alunni Bravi. "Mais nous nous concentrons bien sûr sur un solide programme 2025 avec l'une des meilleures équipes d'IndyCar. Quoi qu'il en soit, c'est quelque chose qui peut arriver dans le sport automobile. Nous le savons tous et nous ne pouvons pas blâmer McLaren. Mais nous devons maintenant nous tourner vers l'avenir et trouver une autre bonne opportunité pour Théo, qui mérite d'être dans une catégorie de premier plan et dans un environnement de premier plan."

Théo Pourchaire lors du GP de Détroit.

Théo Pourchaire lors du GP de Détroit.

Amené à évoquer la bonne adaptation de Pourchaire en IndyCar, le pilote tricolore ayant disputé cinq manches dans la discipline cette saison, avec pour meilleur résultat la dixième place obtenue à Détroit, Alunni Bravi a expliqué : "Cela a toujours été sa caractéristique. Je me souviens de sa première année en Formule 3, lorsqu'il avait 17 ans et une seule saison en monoplace, et il a été un prétendant au titre jusqu'à la dernière course. Il est donc capable de s'adapter rapidement à de nouvelles voitures."

"D'une certaine manière, l'IndyCar présente des caractéristiques similaires à la Formule 2, avec des châssis Dallara et une philosophie assez semblable. Mais il s'agit d'un championnat très exigeant, avec des tracés et des caractéristiques de piste différents, un grand nombre de pilotes très expérimentés et professionnels qui ont une connaissance spécifique de la catégorie. C'est donc un environnement propice à l'épanouissement d'un pilote. Je pense que désormais nous ne devons pas pas manquer d'autres opportunités pour le faire courir, parce que, pour tout pilote, le rôle de réserviste n'est pas suffisant pour lui permettre d'être en bonne forme en course."

L'évocation par Alunni Bravi d'un programme 2025 est aussi un rappel que Pourchaire n'est à ce stade pas parmi les options privilégiées pour faire équipe avec Nico Hülkenberg au sein de l'équipe Stake F1 en 2025, même s'il n'écarte pas totalement cette possibilité : "Toutes les options sont ouvertes pour nous. Nous avons toujours dit que nous avions besoin d'un pilote qui combine certains éléments."

"Tout d'abord, nous voulons un pilote très talentueux. Nous voulons un pilote déterminé, qui puisse s'engager sur le long terme. Aujourd'hui, il y a sur le marché de la F1 quatre vainqueurs de courses. Nous discutons avec chacun d'entre eux, mais l'une des principales caractéristiques recherchées est un engagement à long terme dans le projet Audi."

Comme nous vous le révélions la semaine passée, la shortlist actuelle pour 2025 du côté d'Hinwil, en cas de refus de Carlos Sainz qui est l'option prioritaire, est composée de Valtteri Bottas, Esteban Ocon, Pierre Gasly et Liam Lawson.

Propos recueillis par Filip Cleeren

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pourchaire "n'a rien fait de mal" et reste un candidat pour 2025
Article suivant Logan Sargeant vers l'IndyCar en 2025 ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France