Simon Pagenaud s'attend à "quelques surprises" à St. Petersburg

partages
commentaires
Simon Pagenaud s'attend à
Par : Michaël Duforest
9 mars 2017 à 19:30

Le champion en titre de l'IndyCar s'attend à voir quelques surprises ce week-end pour l'ouverture de la saison, qui intervient un mois avant la deuxième course du championnat.

Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Car of Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Le Champion Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet

Après deux journées d'essais sur l'ovale de Phoenix et une disputée sur le circuit routier de Sebring, la saison 2017 d'IndyCar débute ce week-end dans les rues de St. Petersburg, en Floride. Avec si peu de séances d'essais pour la majorité du plateau, le Français Simon Pagenaud s'attend à voir l'ordre établi potentiellement bousculé ce week-end.

"On a eu très peu d'essais, deux jours à Phoenix et une journée à Sebring, et en plus au niveau technique on a eu les nouveaux freins PFC, très différents des Brembo. Je dirais donc que la plupart des équipes et des pilotes seront moyennement prêts pour St. Pete, et qu'il y aura quelques surprises."

La première manche de la saison arrive un mois avant la suivante, disputée dans les rues de Long Beach le 9 avril, et cela permettra donc aux écuries de parfaire leur préparation en vue du reste de la saison, avec notamment une journée d'essais sur le Barber Motorsports Park, le 21 mars. Un écart dans le calendrier qui convient au champion en titre.

"Le calendrier me plaît bien, j'aime bien avoir des pauses pour analyser le week-end précédent et attaquer le week-end suivant plus fort, donc ça va nous permettre de mettre toutes les choses à plat après St. Pete et d'aller à Barber avec des idées d'essais. On va aussi pouvoir voir si la préparation physique a été bonne ou pas durant l'hiver, et ça nous donnera un peu plus de temps pour se préparer pour le reste de la saison, ce qui n'est pas pour me déplaire."

L'année 2017 verra également un changement de règlement qui pourrait avoir son importance en qualifications, avec la mise à disposition par Firestone d'un train de pneus tendres lors des essais libres du vendredi.

Un défi de moins en qualifications

Auparavant, les pilotes découvraient les enveloppes à bande rouge au moment des qualifications, et les équipes devaient donc avancer à tâtons pour trouver les bons ajustements pour les nouvelles gommes. Un aspect que Simon Pagenaud appréciait particulièrement.

"Personnellement, je trouve que c'est quelque chose de dommage, car c'était l'opportunité de vraiment sortir le grand jeu en qualifications, en s'adaptant rapidement à des pneus tendres, qui durent très peu de temps. Pour moi c'est une qualité qu'il fallait avoir en tant que pilote, et qu'on retrouve nulle part ailleurs, dans aucune catégorie."

"C'était un exercice vraiment passionnant, dans lequel j'avais réussi à exceller l'année dernière, donc je suis un petit peu déçu que ça ait changé, mais c'est pareil pour tout le monde, donc ça n'est pas un problème."

Il ne reste plus qu'à attendre dimanche soir, pour voir si effectivement, le coup d'envoi de la saison 2017 d'IndyCar aura vu son lot de surprises !

Article suivant
La saison 2017 d'IndyCar commence ce week-end !

Article précédent

La saison 2017 d'IndyCar commence ce week-end !

Article suivant

Sébastien Bourdais a hâte d'en découdre à St. Petersburg

Sébastien Bourdais a hâte d'en découdre à St. Petersburg
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement St. Petersburg
Lieu St. Petersburg Street Course
Pilotes Simon Pagenaud
Équipes Team Penske
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Preview