Tagliani disputera l'Indy 500 chez Foyt

L'ancien poleman de l'Indy 500 et Rookie de l'Année québécois, Alex Tagliani, pilotera une troisième voiture d'AJ Foyt tant au GP d'Indianapolis que dans la 100e édition des 500 Miles.

Tagliani disputera l'Indy 500 chez Foyt
La voiture d'Alex Tagliani, A.J. Foyt Enterprises Honda
Alex Tagliani, A.J. Foyt Enterprises Honda
Alex Tagliani, A.J. Foyt Enterprises Honda
Alex Tagliani, A.J. Foyt Enterprises Honda
Alex Tagliani, A.J. Foyt Enterprises Honda
Alex Tagliani, A.J. Foyt Enterprises Honda

Le vétéran québécois pilotera le 29 mai la Dallara-Honda n°35 aux couleurs de Alfe Heat Trading, un numéro honorant les 35 départs consécutifs d'AJ Foyt entre 1958 et 1992. La livrée de la voiture rendra elle aussi hommage à celle, célèbre, du quadruple vainqueur d'Indy.

“Je me sens très privilégié et suis impatient de courir à nouveau pour AJ Foyt Racing”, a déclaré Alex Tagliani, qui avait déjà piloté pour cette équipe lors des 500 Miles l'an dernier. “Courir pour eux en mai sur le Speedway est quelque chose de spécial et que ce soit la centième édition des 500 Miles rendra cela encore plus unique.”

Tagliani avait été désigné Rookie de l'Année pour sa première participation aux 500 Miles en 2009 avec Conquest Racing, l'écurie de l'ancien pilote belge Éric Bachelaert, puis avait signé la pole en 2011 pour le compte de Schmidt Peterson Motorsport. Il sera également présent lors du GP d'Indianapolis disputé deux semaines plus tôt sur le tracé routier. “Ce sera difficile car je n'ai pas piloté d'IndyCar sur un circuit routier depuis plusieurs années [Ndlr : 2013, en fait]”, dit-il.

AJ Foyt, un des pilotes les plus victorieux et les plus populaires dans l'histoire de l'IndyCar, s'est quant à lui dit flatté par cet engagement.

“C'est fabuleux de voir célébrer mes 35 départs à Indy, et quand je vois cette voiture qui ressemble à plusieurs de mes anciennes monoplaces, je me dis que ce sera très spécial”, dit-il. “Je suis heureux de voir Alex de retour dans la voiture. Il a fait un super boulot l'an dernier – il a même mené la course.”

“Nous savons qu'il peut être rapide. Et je crois que l'équipe de mécaniciens sera un peu plus affûtée cette année en disputant deux courses au lieu d'une.”

partages
commentaires
Deux belles occasions manquées pour la petite écurie Coyne

Article précédent

Deux belles occasions manquées pour la petite écurie Coyne

Article suivant

Une nouvelle allée des stands à Toronto

Une nouvelle allée des stands à Toronto
Charger les commentaires