Tony Kanaan donne le ton à Indianapolis

Le vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2013 a réalisé le meilleur temps de la journée d'essais collectifs organisée par l'IndyCar sur le Speedway de l'Indiana.

Tony Kanaan donne le ton à Indianapolis
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Zach Veach, Andretti Autosport Honda
Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda
Ed Carpenter, Ed Carpenter Racing
Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing with Vasser-Sullivan Honda
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet

Il y avait un petit parfum de mois de mai un jour en avance à Indianapolis, où 21 pilotes ont pris la piste pour une journée d'essais collectifs en préparation de la 102e édition des 500 Miles. Six heures d'essais étaient allouées aux pilotes, qui en ont profité pour découvrir les spécificités du nouveau kit aérodynamique.

La compétitivité de ces nouvelles monoplaces n'est déjà plus à prouver, Tony Kanaan ayant réalisé le meilleur temps de la journée à plus de 226 mph (363,7 km/h) de moyenne sur un tour, une performance qui se situe aux alentours de celles réalisées l'an dernier lors de la première journée d'essais officiels de l'Indy 500.

Simon Pagenaud a terminé au deuxième rang, devant Marco Andretti et l'étonnant Gabby Chaves, dont la monoplace du Harding Racing semblait bien en verve dès ses premiers tours de l'ovale de quatre kilomètres.

Le triple vainqueur de l'épreuve, Helio Castroneves, a effectué son retour dans une IndyCar sur ovale et affichait la mine réjouie d'un enfant à qui l'on présentait un nouveau jouet, lui qui s'exprime cette année à temps plein en IMSA, et n'effectuera que le GP d'Indy et les 500 Miles en IndyCar.

L'autre performance à noter est bien sûr celle de Sébastien Bourdais, qui a effectué ses premiers tours sur l'Indianapolis Motor Speedway depuis son terrible crash en qualifications en 2017, et qui s'est finalement classé au sixième rang de cette journée avec sa Honda du Dale Coyne Racing.

Les monoplaces d'Andretti Autosport, écurie qui a remporté trois des quatre dernières éditions, ont connu des fortunes diverses car outre la bonne place de Marco Andretti, les voitures de Zach Veach, Ryan Hunter-Reay et Alexander Rossi ont dû se contenter des 17e, 18e et 19e positions, mais évidemment, la route est encore longue jusqu'à la course, le 27 mai prochain.

En toute fin de journée, le Champion IndyCar en titre Josef Newgarden a effectué un galop d'essais avec le pare-brise, développé par PPG et que Scott Dixon avait pu tester en pré-saison à Phoenix.

Ce mardi, les essais sont réservés aux rookies et aux pilotes effectuant leur retour sur le Speedway, alors que mercredi, une journée d'essais privés sera organisée.

partages
commentaires
Épargné par la malchance, Hunter-Reay termine sur le podium
Article précédent

Épargné par la malchance, Hunter-Reay termine sur le podium

Article suivant

Rookies et vétérans réussissent leur examen de passage pour l'Indy 500

Rookies et vétérans réussissent leur examen de passage pour l'Indy 500
Charger les commentaires