Une victoire épuisante pour Dixon à Toronto

partages
commentaires
Une victoire épuisante pour Dixon à Toronto
Par : Michaël Duforest
18 juil. 2018 à 07:40

Vainqueur à Toronto, Scott Dixon a su éviter les soucis qui se sont posés aux autres prétendants au titre.

Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet, Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda mènent au départ
Le vainqueur Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda et sa femme Emma fêtent la victoire sur la Victory Lane
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda

Le leader du championnat a conquis un succès qui pouvait sembler facile de prime abord, mais il fallait parvenir à rester sur la piste sans percuter les murs entourant le tracé de Toronto ! Fatigué sur la Victory Lane, le Néo-Zélandais était aux premières loges de l'erreur de Josef Newgarden sur un restart, l'Américain perdant le leadership en touchant le mur.

"Je suis épuisé, c'était une course physique ! C'était très simple de récupérer quelques saletés sur les pneus, et je pense que c'est ce qui est arrivé à Josef sur le restart où on a pris la tête. Il est entré un peu trop vite dans le dernier virage, il est allé dans la poussière et c'était terminé."

Lire aussi:

Deuxième à cet instant, le quadruple Champion IndyCar n'a pas eu le temps de se satisfaire du malheur de son adversaire qu'il devait lui aussi affronter le dernier virage, et avant tout tenter d'en sortir sans dégâts ! Une fois ces problèmes évités, il a pu dominer la deuxième moitié de la course.

"La première chose qui est arrivée dans ma tête, c'est 'ne fais pas la même chose !' On était sous drapeau vert jusqu'au troisième virage, et j'étais très prudent dans le premier virage, et dans le troisième aussi. Je ne peux pas remercier suffisamment l'équipe, elle m'a donné une voiture très rapide. On avait besoin d'air frais et on a pu s'échapper."

Petite frayeur tout de même pour le pilote du Chip Ganassi Racing, un instant dans le dernier relais où il s'est retrouvé derrière Ryan Hunter-Reay. L'Américain avait été impliqué dans les deux premiers incidents de l'après-midi, et espérait rester dans le tour du leader, au cas où un drapeau jaune arrivait.

De quoi faire diminuer l'avance de Dixon sur Simon Pagenaud, deuxième derrière lui. Le Poitevin a ainsi pu reprendre près de six secondes sur le Néo-Zélandais, qui a légèrement percuté le mur derrière le Champion 2012.

Lire aussi:

"On a eu beaucoup de problèmes avec le trafic. Je comprends un peu qu'ils voulaient rester dans le tour du leader, mais Hunter-Reay m'a vraiment retardé. Une fois que je l'ai dépassé, je pouvais rouler deux secondes plus vite. Il y a eu une énorme perte de concentration, j'essayais de lui mettre la pression et j'ai tapé le mur. Heureusement j'ai tapé assez droit, avec les deux pneus de gauche en même temps."

À cinq courses de la fin de la saison, Scott Dixon compte désormais 62 points d'avance au championnat sur le lauréat de 2017, Josef Newgarden.

Prochain article IndyCar
Course - Dixon évite les embûches et s'impose

Article précédent

Course - Dixon évite les embûches et s'impose

Article suivant

Laguna Seca accueillera l'IndyCar en 2019

Laguna Seca accueillera l'IndyCar en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Toronto
Catégorie Course
Pilotes Scott Dixon
Équipes Chip Ganassi Racing
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions