Wickens clarifie le terme "paraplégique"

partages
commentaires
Wickens clarifie le terme
David Malsher
Par : David Malsher , Rédacteur en Chef USA
27 oct. 2018 à 09:18

Le pilote d'IndyCar blessé en août, Robert Wickens, a expliqué en détail ce que signifiait le terme "paraplégique" qu'il a utilisé sur les réseaux sociaux.

Une vidéo montrant Wickens se déplaçant lui-même d'un siège à son fauteuil roulant était accompagné par un message débutant par : "J'ai fait mon premier transfert en tant que paraplégique aujourd'hui", qui a mené à diverses spéculations.

Dans un message posté quelques heures plus tard, le Rookie of the Year de l'IndyCar a tenu à préciser qu'il ne confirmait pas une paralysie permanente. 

Lire aussi :

Le pilote Schmidt Peterson Motorsports a expliqué : "Je veux clarifier quelques points. Il semble y avoir une confusion au sujet de ce que signifie le mot 'paraplégique'. Lisez le communiqué ci-dessous. Merci pour votre soutien incroyable ! Vous m'aidez tous à me remettre sur pied !"

Le communiqué précise : "Il n'y a pas eu d'annonce pour confirmer que j'étais paralysé. J'ai été paralysé dès le moment où j'ai percuté le poteau du grillage à Pocono. Nous étions très clairs sur le fait que j'avais une blessure à la moelle épinière dans le communiqué de presse publié par SPM, mais je pense que les gens ne sont pas au courant de ce que ça veut dire et qu'ils spéculent."

"'Paralysé' et 'paraplégique' révèlent une paralysie et un niveau de blessure sur les membres inférieurs. Je suis paralysé sous la poitrine. Le niveau de ma paralysie est T4 [il est paralysé sous la quatrième vertèbre thoracique, ndlr]."

"Les gens ne sont pas forcément paraplégiques à vie. Du fait que ma moelle épinière était 'incomplète', les nerfs pourraient réussir à trouver un chemin vers mes jambes. Incomplète signifie que la moelle épinière n'a pas été sectionnée mais a simplement subi une lésion. Dans quelques mois, l'inflammation se réduira et nous en saurons plus sur la manière dont mes nerfs se régénéreront."

Lire aussi :

"Les docteurs nous ont dit que chaque blessure à la moelle épinière était différente. Deux personnes avec la même blessure pourraient guérir différemment. L'une pourrait remarcher et l'autre pourrait ne pas y parvenir. Chaque corps guérit différemment. Donc nous ne pouvons pas vous donner une réponse définitive pour savoir si je marcherai de nouveau. Mais c'est exactement ce que je veux faire !"

"La bonne nouvelle, c'est que j'ai déjà retrouvé la plupart des sensations et quelques mouvements dans mes jambes, donc il y a de l'espoir que lors des prochains 24 mois, je puisse retrouver assez de mouvement pour marcher de nouveau ! Jusqu'ici, les signes sont prometteurs, mais j'essaie de ne pas me précipiter ! Je me focalise sur ma tâche et je travaille jusqu'à ce que mes thérapeutes et mes docteurs me disent d'arrêter !"

"Merci à tous pour votre soutien ! Et j'espère que ça a apporté un peu de clarté sur tout ça."

Article suivant
Robert Wickens révèle être paraplégique

Article précédent

Robert Wickens révèle être paraplégique

Article suivant

Marcus Ericsson en IndyCar avec Schmidt/Peterson en 2019

Marcus Ericsson en IndyCar avec Schmidt/Peterson en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Robert Wickens
Équipes Schmidt Peterson Motorsports
Auteur David Malsher
Type d'article Actualités