ByKolles et Porsche en pole des 24 Heures du Mans virtuelles

La structure du LMP1 en WEC, ByKolles, va débuter les 24 Heures du Mans virtuelles en pole position après que le simracer Jernej Simoncic ait signé le meilleur temps des qualifications.

ByKolles et Porsche en pole des 24 Heures du Mans virtuelles

Organisée par le WEC, l'Automobile Club de l'Ouest et Motorsport Games, cette course d'Endurance virtuelle se tient le week-end initialement prévu pour les véritables 24 Heures du Mans avant leur report au mois de septembre en raison de la pandémie de COVID-19.

C'est le Slovène et spécialiste de rFactor 2 Jernej Simoncic qui a réalisé la pole en 3'23"380 au terme des 20 minutes de séance. Il partage la seule voiture engagée par ByKolles avec son homologue simracer Jesper Pedersen, le vice-Champion 2019 de WTCC Esteban Guerrieri et l'ancien pilote de Formule E Tom Dillmann, qui a piloté pour ByKolles lors des deux éditions précédentes des 24H réelles.

Lire aussi :

Suivent ensuite E-Team WRT avec les pilotes GT Dries Vanthoor et Kelvin van der Linde, puis 2 Seas Motorsport avec en figure de proue le pilote FE Oliver Rowland. En quatrième position, on retrouve la première des quatre voitures engagées par Rebellion Williams Esport, la #03 avec les deux pilotes qui ont été récemment remerciés du programme Renault, Ye Yifei et Arthur Rougier. Le top 5 est complété par l'un des équipages stars de cette première édition, celui de la #20 de la Team Redline, composé de Max Verstappen et Lando Norris ; c'est toutefois Atze Kerkhof, directeur de Redline, qui a signé le meilleur tour de cette séance.

Stoffel Vandoorne était l'un des rares pilotes pro à disputer cette séance. Le vainqueur du Race at Home Challenge en Formule E virtuelle a signé le sixième temps pour Veloce Esports. Plus loin, l'équipage composé par Fernando Alonso et Rubens Barrichello s'élancera de la 13e place, alors que Toyota a souffert avec les 17e, 18e et 22e positions seulement. Le Team Penske, qui est composé de quatre pilotes professionnels dont Juan Pablo Montoya et Simon Pagenaud (et d'aucun simracer), a réalisé le 27e temps des 30 inscrits en LMP2.

Porsche a dominé la catégorie GTE, avec trois voitures parmi les quatre premières positions.

L'épreuve sera à suivre en direct et en intégralité sur Motorsport.tv, la couverture débutant à partir de 14h30 ce samedi. Une couverture des événements de la course sera également faite sur les sites de Motorsport Network et sur tous leurs réseaux sociaux.

partages
commentaires
Pourquoi les pilotes réels pourraient surprendre au Mans

Article précédent

Pourquoi les pilotes réels pourraient surprendre au Mans

Article suivant

Qui sont SAFEIS et pourquoi sont-ils au premier plan ?

Qui sont SAFEIS et pourquoi sont-ils au premier plan ?
Charger les commentaires