Mercedes fait main basse sur la 2e manche des F1 Esport Pro Series

partages
commentaires
Mercedes fait main basse sur la 2e manche des F1 Esport Pro Series
Par : Emmanuel Touzot
1 nov. 2018 à 10:00

Brendin Leigh a remporté les deux premières courses de la deuxième manche des Formula 1 Esports Pro Series, avant une victoire de son équipier Daniel Bereznay dans la troisième et dernière course.

Leigh est arrivé en solide leader pour cette soirée après ses deux victoires dans la première manche et s'est directement imposé dans la première course du jour, disputée au Paul Ricard, non sans créer une certaine controverse.

Parti en pole position, Leigh a lutté contre Frederik Rasmussen dans la deuxième moitié de course, jusqu'au moment où il a poussé le pilote Toro Rosso hors piste à l'épingle qui suit la courbe du Beausset, dans l'avant-dernier tour de la course. Rasmussen a pu reprendre la piste derrière son coéquipier Patrick Holzmann, mais était éliminé de la course à la victoire.

Lire aussi :

Une pénalité de cinq secondes a été infligée à Leigh, le repoussant en sixième place, mais Mercedes a fait appel et la pénalité lui a finalement été retirée. Il a donc conservé sa victoire devant les pilotes Toro Rosso, Holzmann et Rasmussen, qui complètent le podium.

Diapo
Liste

1/5

Photo de: Uncredited

2/5

Photo de: Uncredited

3/5

Photo de: Uncredited

4/5

Photo de: Uncredited

5/5

Photo de: Uncredited

Une décision qui a provoqué la colère de Rasmussen, qui estimait avoir été poussé de force hors de la piste par le Champion en titre : "Cela devrait être pénalisé, c'est certain, je ne suis pas fan de pilotage sale."

La controverse s'est poursuivie dans la deuxième course, à Silverstone, où les deux hommes se sont de nouveau retrouvés à la lutte pour la victoire dans l'avant-dernier tour. 

Rasmussen était passé devant Leigh en faisant l'undercut lors des phases d'arrêts au stand, mais le pilote Mercedes a repris sa position au prix d'un dépassement dans la courbe de Stowe. Les deux hommes se sont touchés, mais Rasmussen a cette fois reconnu être à l'origine du contact, en n'ayant pas considéré son rival et pris son virage trop tôt.

Lire aussi :

La dernière place sur le podium a fait l'objet d'une lutte sans merci et c'est finalement Salih Saltunç qui a atteint la troisième marche, après un dépassement sur les pilotes Force India, Marcel Kiefer et Fabrizio Donoso, sur la ligne. Mais c'est Kiefer qui a finalement terminé sur le podium après une pénalité de trois secondes infligée à Saltunç pour avoir coupé un virage.

Donoso s'était porté en tête en début d'épreuve grâce à un dépassement sur Leigh au troisième tour mais son bon résultat a finalement été gâché par une pénalité pour excès de vitesse dans les stands, qui l'a fait terminer hors des points.

Une manche sans faille pour Mercedes

C'est Bereznay qui a remporté la troisième course, à Spa, et c'est sa première victoire en F1 Esports. Parti en pole, il a été dépassé par Rasmussen dans le premier tour, au bout de la ligne droite de Kemmel, mais le Hongrois a repris la tête au même endroit deux tours plus tard. Il a ensuite réussi à prendre le large et a remporté la course avec 5"368 d'avance.

Joni Tormala a sauvé la soirée de Red Bull grâce à sa deuxième place, le seul podium pour l'équipe sur l'ensemble de la soirée. Rasmussen a terminé troisième en dépassant Leigh à l'accélération après le dernier virage, et ce dernier a également été battu par Salih Saltunç de la même manière. Malgré un temps de course similaire, c'est bien Saltunç qui a été classé quatrième.

Donoso n'a pas été plus chanceux avec une pénalité de trois secondes pour avoir coupé un virage. Initialement troisième, il termine septième et montre au passage à quel point la lutte pour le podium était serrée.

Mercedes a donc fait main basse sur cette deuxième manche, ce qui permet à l'équipe, ainsi qu'à Leigh, d'augmenter leur avance dans les deux championnats. Les quatre dernières courses de la saison se disputeront sur deux jours, les 16 et 17 novembre.

Article suivant
Takaya gagne à Fuji et se qualifie pour la Super Finale au Mans

Article précédent

Takaya gagne à Fuji et se qualifie pour la Super Finale au Mans

Article suivant

Daniel Abt prend le volant dans Hyperdrome, le jeu de course du futur

Daniel Abt prend le volant dans Hyperdrome, le jeu de course du futur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Jeux vidéo
Auteur Emmanuel Touzot
Type d'article Résumé de course