Troisième victoire consécutive pour Russell

George Russell a décroché sa troisième victoire consécutive lors du Grand Prix de F1 virtuel de Bakou, tandis que Charles Leclerc a vécu une course cauchemardesque mettant fin à sa série de podiums.

Troisième victoire consécutive pour Russell

Vainqueur des deux manches précédentes à Barcelone et Monaco, George Russell a battu Alexander Albon pour le gain de la pole position. Le pilote Williams a réussi a conserver la tête de la course au départ avant de décrocher une victoire ne souffrant d'aucune contestation. Albon n'est pas parvenu à suivre le rythme et ses derniers espoirs de victoire se sont envolés lorsqu'il a écopé d'une pénalité de trois secondes pour avoir coupé un virage. 

Charles Leclerc a rencontré des difficultés en qualifications, ne pouvant faire mieux que dixième. Il a perdu des places au départ après avoir été impliqué dans un accrochage avec plusieurs voitures. À l'origine, son coéquipier chez Ferrari, Enzo Fittipaldi, qui a perdu le contrôle de sa voiture dans la vieille ville. 

Lire aussi :

Au total, Leclerc a ensuite écopé de 12 secondes de pénalité pour avoir abusé des limites de la piste, terminant à la 14e position. C'est la première fois qu'il n'est pas sur le podium. 

Un podium que le pilote Mercedes Esteban Gutiérrez connaît pour la deuxième fois de suite en terminant troisième, devant Lando Norris (McLaren) qui signe là son meilleur résultat lors d'un Grand Prix virtuel. Oscar Piastri (Renault) a pris la cinquième position pour sa première apparition, devant Pietro Fittipaldi (Haas) et Nicholas Latifi (Williams). 

Le Youtubeur "Tiametmarduk" Daky a pris la huitième place, le top 10 étant complété par Anthony Davidson et Jimmy Broadbent. Respectivement 12e et 15e, Pierre Gasly et Sergio Pérez ont connu une première délicate. 

Dimanche prochain aura lieu le dernier Grand Prix virtuel de F1 sur le circuit de Montréal. 

partages
commentaires
Ce que cachent les nouvelles restrictions sur les échappements

Article précédent

Ce que cachent les nouvelles restrictions sur les échappements

Article suivant

Les mêmes pneus pour trois saisons : Pirelli se veut confiant

Les mêmes pneus pour trois saisons : Pirelli se veut confiant
Charger les commentaires