Le dauphin du World's Fastest Gamer va rouler en Formule Renault Eurocup

partages
commentaires
Le dauphin du World's Fastest Gamer va rouler en Formule Renault Eurocup
Par : Joshua Suttill
29 août 2018 à 16:37

Le dauphin du concours World’s Fastest Gamer de McLaren, Freek Schothorst, fera ses débuts en Formule Renault Eurocup ce week-end au Hungaroring.

Schothorst, qui a été battu de peu par son compatriote Rudy van Buren lors de l'édition de l'année dernière, a pris la décision de poursuivre sa carrière en sport automobile après avoir prouvé qu'il était capable de transférer ses talents de joueur dans le simulateur de McLaren.

Ses débuts en compétition ont été effectués pour le compte de MP Motorsport lors de la manche d'ouverture du championnat F4 NEZ, et il a terminé à deux reprises sur le podium. 

Schothorst continuera à rouler pour MP Motorsport en Eurocup, où le protégé de Renault et pilote MP, Christian Lundgaard, est à 10 points du leader du championnat.

"Je dois faire en un an ce que la plupart des autres pilotes peuvent faire en deux ou trois saisons car j'ai déjà 21 ans", a-t-il déclaré à Motorsport.com

Lire aussi :

"Le week-end en F4 était très positif. J'ai pu passer quelques jours dans la voiture avant mais par rapport aux autres gars, j'avais très peu d'expérience."

"Surtout lors de la dernière course, lors de laquelle j'étais plus rapide d'une demi-seconde au tour que tout le peloton, j'ai également signé le record du tour, ce qui m'a donné grandement confiance. Mais le pas que je fais maintenant me mène vers un niveau bien plus élevé et ce sera très intéressant de voir comment ça se passe."

"La courbe d'apprentissage sera vraiment raide, mais je veux finir dans le top 15, au minimum, et je vais vraiment chercher à terminer dans le top 10."

Christian Lundgaard, MP motorsport

De grandes ambitions pour la fin de saison

Bien que l'accord ne porte que sur un week-end, Schothorst espère pouvoir être présent lors de l'intégralité des quatre manches qu'il reste à disputer cette saison, avec l'objectif de lutter aux avant-postes en fin d'année.

Il a fait forte impression lors de tests d'Eurocup qui ont précédé l'événement en signant le meilleur temps sur le circuit de Barcelona-Catalunya, devant le leader du championnat de France de F4, Ugo de Wilde.

Le Néerlandais veut prouver que l'eSport est une manière comme une autre d'arriver en course automobile et espère changer cette dynamique.

Lire aussi :

"Ce que je veux faire est très ambitieux, mon objectif ultime est la Formule 1, mais ce sera compliqué. Je veux vraiment faire cette transition et essayer de montrer que la simulation peut être la base du sport auto. Je veux monter que les équipes de F1 ne devraient pas regarder uniquement du côté du karting, mais aussi vers la simulation pour chercher les futurs talents."

"Actuellement, il y a probablement plusieurs milliers de personnes qui ont les moyens d'aller en karting pour voir si elles ont les capacités nécessaires. Si l'eSport peut devenir une route vers les sports mécaniques, il y aura potentiellement des millions de gens qui pourront essayer."

"Ce serait un changement énorme dans la dynamique des sports mécaniques. C'est pour cela que j'ai ces objectifs vraiment ambitieux, car je dois les atteindre et montrer au monde que c'est possible."

Article suivant
Jon Armstrong remporte le titre mondial eSports WRC

Article précédent

Jon Armstrong remporte le titre mondial eSports WRC

Article suivant

Les dates des F1 Esports Pro Series révélées

Les dates des F1 Esports Pro Series révélées
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule Renault , Jeux vidéo
Auteur Joshua Suttill