Test - Motorsport Manager, le management revigoré

partages
commentaires
Test - Motorsport Manager, le management revigoré
Par : Michaël Duforest
7 nov. 2016 à 08:00

Cela faisait bien longtemps que l'on attendait un jeu de management de qualité dans le domaine des sports mécaniques. Heureusement, Motorsport Manager est arrivé !

Combien d'entre vous ont passé des heures sur des titres comme Grand Prix Manager 2, Grand Prix World ou F1 Manager ? La fin des années 90 a vu une explosion des titres de management consacrés aux sports mécaniques, et puis plus rien, excepté quelques jeux extrêmement mauvais ces dernières années.

D'abord sorti sur mobile, Motorsport Manager débarque désormais sur PC et signe le retour en force d'un genre trop souvent ignoré. Malgré une concurrence inexistante, les équipes de SEGA et de Playsport Games n'ont pas lésiné sur la qualité pour ce premier opus.

Pour la première fois, un jeu de management offre trois championnats distincts, deux en "GP2" (championnat d'Europe et supercoupe Asie-Pacifique) et un championnat du monde, se courant avec des voitures rappelant les Formule 1. Le tout est évidemment sans licences officielles, mais une intégration à venir du Steam Workshop devrait offrir une flexibilité assez grande dans les différentes modifications à apporter aux noms des pilotes et des équipes.

Les circuits sont également fictifs, mais chacun rappelle, par ses décors, ou par certains éléments de la piste, des tracés mythiques comme Spa-Francorchamps, le Nürburgring, Monza, ou Interlagos. Plusieurs modes de jeu sont disponibles : outre l'obligatoire carrière, vous pourrez également jouer en mode "défi", où un objectif vous est donné, ou en mode course simple, qui vous permet de prendre le jeu en main.

Mais la partie carrière est évidemment la plus intéressante. Après la création de votre Team Principal, qui n'est pas sans rappeler Football Manager (vous pouvez par exemple choisir votre niveau d'expérience passée), il est temps de choisir une équipe qui souhaite vous engager dans l'un des trois championnats.

Motorsport Manager

Si vous avez laissé le tutoriel activé, c'est la première course de la saison qui se chargera de vous présenter l'ensemble des rouages du jeu. Au fil du temps, d'autres conseils apparaîtront dans les écrans de gestion de l'équipe au jour le jour, au fil de votre exploration.

Débuter sa carrière dans une écurie de troisième ou de deuxième division peut s'avérer intelligent, un système de gestion des développements étant tout de même présent, sur certaines pièces des monoplaces. Le système est simplifié par rapport à la réalité bien entendu, mais des choix devront tout de même être faits en fonction des circuits à venir et des points forts et faibles de votre monoplace.

Globalement, l'ensemble des outils de gestion de l'équipe au jour le jour sont simplifiés, mais sans être pour autant trop aisés à gérer. Un manager moins aguerri pourra s'en sortir en ne restant qu'à la surface des choix disponibles, alors qu'un joueur plus expérimenté pourra plonger en profondeur dans le titre, à la recherche du plus petit des avantages.

On aurait tout de même aimé une gestion un peu plus poussée des finances, il manque par exemple un onglet de démarchage des sponsors, qui viennent simplement vous proposer leurs services. Du temps à leur allouer serait sympathique, avec un système rappelant celui de Grand Prix Manager 2 (sorti en 1996 rappelons-le, et toujours considéré comme l'une, si ce n'est la référence du genre).

Votez pour moi !

La gestion de l'écurie ressemble à énormément de titres précédents, mais Motorsport Manager ajoute une composante primordiale du sport automobile d'aujourd'hui : la politique. En effet, dès vos premiers pas, vous intégrez le GMA, une sorte de FOTA, qui réunit les différents managers des équipes engagées dans le championnat.

Il vous sera alors demandé de voter sur différents sujets, que ce soit un changement de règlement, une modification de la piste, ou tout autre problème réclamant l'avis des équipes. Un outil que vous pouvez aussi utiliser stratégiquement, puisque vous pouvez garder votre vote pour plus tard si vous souhaitez avoir plus de poids pour un vote qui irait plus en votre faveur.

En course, Motorsport Manager se révèle aussi agréable, avec de nombreuses informations disponibles rapidement sur l'écran. Vous devez gérer la stratégie de vos deux pilotes, et vous pouvez également gérer leur niveau d'attaque sur les pneus ou d'utilisation du carburant. Les conditions changeantes sont bien modélisées, et avec l'intégration de la plupart des règles actuelles (VSC, choix des trains de pneumatiques,...), les possibilités de stratégies variables sont assez énormes.

Motorsport Manager

À l'instar d'un Football Manager, vous incarnez ici un team manager, et vous pourrez donc changer d'équipe au cours de votre carrière. Un point positif, trop peu utilisé sur les précédents titres du genre, où vous preniez en général une écurie durant une durée de temps variable. Ici, si le président n'est pas heureux, vous allez rapidement devoir trouver une nouvelle équipe !

On regrettera l'absence d'un mode en ligne, mais il est intelligent de la part de Playsport d'avoir plutôt voulu construire un mode hors-ligne solide, avant de peut-être ajouter les modes en lignes sur un prochain opus !

Au final, Motorsport Manager arrive à amener le jeu de management de sport automobile dans le XXIe siècle, avec un style de jeu plus proche du casual, mais qui reste tout de même suffisamment exigeant pour les joueurs qui le souhaitent ! La franchise, avec l'aide de SEGA, réussit le passage du mobile/tablette au PC, avec un gameplay beaucoup plus en profondeur, et réinventé.

Découvrez Motorsport Manager lors d'un live sur notre page Facebook, ce soir, à 21h !

Motorsport Manager sera disponible sur PC, Mac et Linux le 10 novembre au prix de 31,49 € dans le magasin Steam.

Article suivant
Test - WRC6, à fond, à fond, à fond !

Article précédent

Test - WRC6, à fond, à fond, à fond !

Article suivant

Le deuxième pack Porsche d'Assetto Corsa fait la part belle au Mans

Le deuxième pack Porsche d'Assetto Corsa fait la part belle au Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Jeux vidéo
Événement Motorsport Manager
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Actualités