Wehrlein n'a "aucun problème" avec sa défaite virtuelle

Pascal Wehrlein a expliqué n'avoir "aucun problème" avec sa défaite lors de la finale du Race at Home Challenge de la Formule E, après un accrochage au départ.

Wehrlein n'a "aucun problème" avec sa défaite virtuelle

Le pilote Mahindra est arrivé à Berlin, pour la finale, avec 14 points d'avance sur Stoffel Vandoorne. Cette dernière manche du Race at Home Challenge, organisé en partenariat avec Motorsport Games au profit de l'UNICEF, comptait pour le double des points. Pascal Wehrlein a battu Vandoorne de trois millièmes sur la grille de départ, derrière le poleman Oliver Rowland.

Les deux prétendants au titre ont été percutés dans les premiers virages par Edoardo Mortara et Sébastien Buemi. Wehrlein est alors parti en tête-à-queue, repartant en 21e position, alors que son rival Vandoorne était au deuxième rang. L'Allemand est remonté en neuvième position avant d'écoper d'une pénalité de dix secondes pour un contact, le faisant chuter à la 12e place du classement final.

Lire aussi :

"C'est un jeu, donc je n'ai aucun problème [avec la défaite]", a expliqué Wehrlein. "Je me suis juste fait percuter par l'arrière, je n'ai rien pu faire. J'ai fait tout ce qu'il fallait de mon côté en me qualifiant devant [Vandoorne], et j'ai pris un bon départ. Nous nous sommes bien battus dans les deux premiers virages mais malheureusement j'ai été percuté. Pour moi la course était terminée."

Malgré les quatre pole positions du pilote Mercedes, contre seulement deux à Wehrlein, c'est bien ce dernier qui a remporté le plus de victoires cette saison, avec trois succès et seulement un pour Vandoorne. Le Belge s'est également crashé à deux reprises alors qu'il était en tête, à Hong Kong et sur le circuit fictif Electric Docks, mais il n'a jamais terminé en dehors du top 5.

Wehrlein, lui, a fini sur le podium lors de six des huits courses disputées lors du championnat. Vandoorne s'est montré déçu de l'absence de bagarre avec Wehrlein lors de la finale, et estime qu'il aurait dû gagner plus de courses au total.

"Je suis très content de gagner ce championnat. J'ai pris un très bon départ, j'étais à l'extérieur de Pascal puis dans le deuxième virage j'ai été percuté, ce qui a envoyé Pascal en tête-à-queue. Cela aurait peut-être été bien d'avoir une vraie bagarre en piste, mais j'ai aussi été malchanceux quelques fois donc je pense que c'est un titre mérité pour nous. Nous aurions peut-être dû gagner plus de courses, mais c'est notre constance qui a compté à la fin."

Même si tout cela n'est que virtuel et avec moins de pression que dans le monde réel, l'ancien pilote McLaren espère que ces bonnes performances se traduiront en piste lorsque la Formule E reprendra. Vandoorne pointe pour le moment au sixième rang du championnat, avec deux podiums.

"Sur l'ordinateur c'est plus détendu, on n'oublie pas qu'on participe depuis la maison aussi. Mais quand tous les pilotes sont l'un contre l'autre, il y a un peu de pression. J'ai réussi à rester calme, à ne pas faire de grosse erreur et ça a été la clé pour constamment performer à ce niveau. C'était un bon championnat, très amusant, mais j'ai vraiment hâte de retrouver la vie réelle. J'espère que nous pourrons vite reprendre la saison et convertir ces performances dans la réalité."

 

partages
commentaires
Un Safety Car à hydrogène pour les 24H du Mans virtuelles

Article précédent

Un Safety Car à hydrogène pour les 24H du Mans virtuelles

Article suivant

Sérieux et exemplarité : le défi des 24H du Mans virtuelles

Sérieux et exemplarité : le défi des 24H du Mans virtuelles
Charger les commentaires