Le circuit de karting d'Alonso suscite les critiques de Ralf Schumacher

partages
commentaires
Le circuit de karting d'Alonso suscite les critiques de Ralf Schumacher
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
11 juin 2017 à 14:25

Fernando Alonso a répondu à Ralf Schumacher, ce dernier ayant critiqué le circuit de karting de l'Espagnol, installé à Oviedo.

Le circuit de karting de Fernando Alonso accueille ce week-end le Championnat d'Europe CIK-FIA, l'événement le plus prestigieux de sa courte histoire. Cependant, Schumacher, propriétaire de l'équipe KSM, s'est plaint du fait que le lieu n'était pas à la hauteur des standards nécessaires, estimant que les karts pouvaient être endommagés et que des pilotes risquaient de se blesser. Sur la page Facebook de son équipe, il a souligné qu'il avait déjà fait part de ses inquiétudes après des essais ayant eu lieu plus tôt dans l'année.

"Je suis très déçu de cette course, car nous faisons face à une situation inhabituelle", a déclaré Schumacher. "Pour la première fois depuis que je m'occupe du karting, ça me semble être un tort complet de courir sur un circuit comme ça. Ne vous méprenez pas, mais j'essayais d'expliquer en janvier après des essais ici pendant trois jours, que le tracé n'était pas fait pour rouler au niveau CIK ou FIA."

"Maintenant, nous sommes là, et nous détruisons plus de matériel que ce que l'on pourrait imaginer. Cette course va coûter une fortune pour tous les participants, uniquement parce qu'une décision a été prise par des gens qui ne comprennent pas les besoins du karting. En plus de ça, nous mettons en danger l'intégrité de nos pilotes, ce qui est une nouvelle fois incroyable. On peut seulement espérer que les gens commencent à écouter les équipes afin d'éviter cela à l'avenir."

Pour sa part, Alonso a clairement indiqué qu'il n'était pas content de ces critiques.

"Avant toute chose, je pense que Ralf a besoin d'une certaine publicité, il ne fait plus la une depuis de nombreuses années, et il veut tirer profit de ça", lâche l'Espagnol. "Nous avons un Championnat des Asturies, le Championnat d'Espagne, et maintenant le Championnat d'Europe, avec les homologations FIA et CIK. Ils vous diront quel espace il faut sur la piste, quelle zone de dégagement il faut, quelle vitesse en virage il faut, quels vibreurs il faut installer, car il y a des standards pour tous ces circuits. En fonction de ça [ces standards], nous avons construit le circuit, et nous accueillons ce week-end un événement fantastique avec plus de 200 pilotes."

"J'ai vu les propos de Ralf, le fait qu'il a cassé des chaînes, des pneus et des essieux. Je pense qu'il doit dire à ses pilotes de rouler sur l'asphalte, c'est la première chose, car tout est OK pour les autres équipes. Seule son équipe est peut-être à court d'argent."

Alonso a ensuite laissé entendre que Schumacher avait peut-être une autre motivation : "La deuxième chose, c'est que nous ne pouvons pas oublier qu'il a un circuit de karting, en Allemagne, et il voulait accueillir le Championnat d'Europe. Peut-être que la FIA n'était pas si satisfaite de son circuit."

Article suivant
Victor Martins, la nouvelle star française du karting

Article précédent

Victor Martins, la nouvelle star française du karting

Article suivant

Vidéo - Un équipier de Massa en kart tente d'étrangler un concurrent

Vidéo - Un équipier de Massa en kart tente d'étrangler un concurrent
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Kart
Pilotes Ralf Schumacher , Fernando Alonso Boutique
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités