Victor Martins, la nouvelle star française du karting

partages
commentaires
Victor Martins, la nouvelle star française du karting
David Gruz
Par : David Gruz
8 déc. 2016 à 12:17

Grande révélation du karting en 2016, Victor Martins est déjà comparé à un pilote de Formule 1, en l'occurrence Stoffel Vandoorne. C'est l'occasion de dresser le portrait de ce nouveau champion du monde français, qui n'a que quinze ans !

Tous les ans, le plateau d'OKJ (anciennement KFJ ou KF3) fourmille de jeunes loups prometteurs. En fait, presque toutes les stars des formules de promotion ont fait leurs gammes dans cette catégorie avant de monter les échelons. Ces dernières années, cela a été le cas de Max Verstappen, Esteban Ocon, Pierre Gasly, Antonio Giovinazzi, Charles Leclerc et Lando Norris. Rien que ça !

Va bientôt s'ajouter à cette liste Victor Martins, dont on peut considérer qu'il a été plus impressionnant que tous les pilotes mentionnés ci-dessus.

Contrairement à ce que l'on peut voir dans de nombreux sports mécaniques, il est rare de gagner course après course en karting junior, principalement à cause de plateaux relevés, de courses chaotiques et du format des meetings.

Martins est cependant parvenu à conclure sa saison avec quatre victoires consécutives : deux manches du championnat d'Europe, la WSK Final Cup et surtout le championnat du monde. Et pourtant, il était rookie en OKJ et n'avait jamais couru à l'international avant cette saison !

Bien que Martins ne soit jamais vraiment sorti du lot avant d'enchaîner les victoires, il n'était pas non plus à la traîne : il s'est qualifié neuvième sur 62 pilotes pour ses débuts. Impressionnant.

Lorsque Motorsport.com lui demande de décrire son poulain, Éric Verdaasdonk le compare à Stoffel Vandoorne, qui s'est classé deuxième du championnat du monde CIK-FIA 2009 avec VDK Racing.

"Physique, concentration, remise en question", énumère le dirigeant de l'écurie belge. "À ce niveau-là, il me fait vraiment penser à Stoffel Vandoorne."

"Il a déjà une excellente condition physique. Il a une très bonne concentration et une excellente remise en question. Nous débriefons souvent les courses, et tous ses défauts, il essaie de les travailler. Nous essayons également de travailler ses qualités, mais nous travaillons surtout ses défauts. Voilà, une énorme remise en question."

Victor Martins

Champion du monde en trois ans de karting

Il ne faut pas oublier que Martins a extrêmement peu d'expérience pour un champion du monde. Tandis que certains de ses concurrents en OKJ font du karting depuis cinq à huit ans, Martins n'a fait que deux ans en Championnat de France Cadet avant 2016.

"J'ai commencé en gymnastique, où je suis devenu le champion de France quand j'avais 10 ans", relate le jeune tricolore pour Motorsport.com. "Puis un ami de mon père m'a fait essayer un kart et j'ai aimé ça, donc j'ai commencé la course."

Martins s'est classé respectivement sixième et troisième de ses deux campagnes en Cadet. En revanche, sa saison 2016 n'a pas bien débuté - il n'est même pas parvenu à se qualifier pour la finale de la WSK Champions Cup à cause d'un abandon dans la pré-finale. Il n'a pas fini dans le top 10 non plus lors des trois manches de WSK Super Masters auxquelles il a participé, mais il a trouvé le rythme avant d'aborder le championnat d'Europe.

"Mes résultats n'étaient pas bons parce que je débutais", estime le Français. "J'ai beaucoup appris pendant la première moitié de la saison, puis nous avons changé notre façon de travailler et cela s'est avéré très bon."

"Nous avions déjà un bon rythme, mais j'ai ensuite modifié quelques choses, notamment mon mode de vie : je me suis couché plus tôt, j'ai travaillé plus dur, j'ai simplement été plus professionnel. Et j'ai appris de mes erreurs."

Victor Martins

Déjà la F1 en ligne de mire

Ayant fêté son quinzième anniversaire en juin, Martins est suffisamment âgé pour être autorisé à courir en Formule 4 l'an prochain. En fait, il a fait ses débuts en monoplace en F4 France lors du meeting du Mans en septembre dernier, et le rookie a impressionné en montant sur le podium à deux reprises en quatre courses !

Martins a exprimé son intention de passer en monoplace à temps plein en 2017, la Formule 1 étant son objectif, mais va commencer la saison dans la catégorie OK.

"Pour le moment, je commence l'année en OK, puis nous attendons des offres", déclare-t-il. "J'aimerais passer en monoplace pour être contacté par un Junior Team de F1. Lequel ? Je n'ai pas de préférence, mais pourquoi pas Renault, puisque c'est une équipe française et que je suis français."

À seulement quinze ans, Martins a déjà deux des qualités les plus importantes pour un pilote de course : le talent et l'assiduité. Une année en F4 France semble le choix le plus évident pour l'an prochain, et l'adolescent y serait probablement candidat au titre.

Tout comme Vandoorne, il a désormais besoin de l'opportunité de lancer sa carrière en monoplace, et il ne lui en faudra pas davantage pour devenir une grande star comme le pilote McLaren.

Article suivant
Rubens Barrichello va participer au Championnat du monde de karting

Article précédent

Rubens Barrichello va participer au Championnat du monde de karting

Article suivant

Le circuit de karting d'Alonso suscite les critiques de Ralf Schumacher

Le circuit de karting d'Alonso suscite les critiques de Ralf Schumacher
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Kart
Pilotes Stoffel Vandoorne , Victor Martins
Auteur David Gruz
Type d'article Interview