Les 24 Heures du Mans 2021 sont reportées !

Les 24 Heures du Mans 2021 ont été repoussées en août dans l’espoir de bénéficier de conditions suffisamment favorables pour accueillir un maximum de spectateurs.

Les 24 Heures du Mans 2021 sont reportées !

Pour la deuxième année consécutive, les 24 Heures du Mans ne se tiendront pas en juin. La rumeur était dans l’air depuis quelques jours et l’information a été officiellement confirmée ce jeudi par l'Automobile Club de l’Ouest (ACO). La date des 21 et 22 août se substitue aux 12 et 13 juin initialement prévus.

Lire aussi :

Cette annonce s’inscrit dans le contexte d’une grande incertitude concernant l'avenir à court terme en raison de l’épidémie de COVID-19 en France et d'un manque de visibilité des instances, ainsi que face au faible nombre de spectateurs autorisés (5000). En repoussant au mois d’août, l’ACO espère pouvoir profiter d’une période d’accalmie de la crise sanitaire, notamment grâce à la campagne de vaccination, et donc l'accueil d'un public en plus grand nombre sur le tracé sarthois.

L'an passé déjà, dans un contexte de sortie du confinement et d'incertitudes face à la situation, les 24 Heures du Mans avaient été repoussées au mois de septembre, où elles s'étaient finalement tenues à huis clos. Pour 2021, le mois de septembre comptait déjà dans le cadre du Championnat du monde d’Endurance l’épreuve de Fuji (26 septembre), c’est donc août qui a été choisi.

"Cette décision, bien que difficile à prendre, est la plus adéquate", déclare Pierre Fillon, président de l'ACO. "Nous n'imaginons pas organiser pour la seconde année consécutive les 24 Heures du Mans sans spectateurs. Il est alors de notre devoir de tout mettre en oeuvre pour atteindre cet objectif indispensable tout en garantissant aux concurrents une visibilité sur l'ensemble de la saison. Nous travaillons sans relâche pour proposer un évènement sûr, apportant les garanties nécessaires et indispensables sur le plan sanitaire. Le spectacle s'annonce palpitant en piste, avec l'arrivée de la nouvelle catégorie Hypercar." 

Après une édition 2020 où la bataille pour la victoire s'est résumée à un duel peu équilibré entre Toyota et Rebellion, les 24 Heures du Mans 2021 mettront effectivement aux prises les hypercars conçus par Toyota et Glickenhaus, et une Rebellion R13 rebadgée Alpine A480, engagée par l'écurie tricolore, qui est exploitée par Signatech.

En revanche, on ne sait pas quel impact aura ce changement de date sur le projet d'un retour aux 24 Heures pour Chevrolet, l'écurie Corvette Racing (GTE Pro) ayant dû faire l'impasse sur la course de l'an passé en raison de son report. Le constructeur américain a montré son souhait de faire Le Mans en engageant une Corvette C8.R pour la manche de l'Algarve en WEC, mais la nouvelle date sarthoise tombe en même temps que la manche du Virginia International Raceway en IMSA. La liste des engagés sera en tout cas publiée le 9 mars.

Avec Gary Watkins

partages
commentaires

Voir aussi :

Glickenhaus satisfait du premier test de son Hypercar

Article précédent

Glickenhaus satisfait du premier test de son Hypercar

Article suivant

Portimão reporté, Spa va ouvrir la saison du WEC

Portimão reporté, Spa va ouvrir la saison du WEC
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021