Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

24 Heures du Mans : le point à minuit

partages
commentaires
24 Heures du Mans : le point à minuit
Par :
16 juin 2018 à 22:06

Après neuf heures de course lors de ces 24 Heures du Mans, les Toyota continuent de caracoler en tête, cette fois avec près de quatre tours d'avance sur la LMP1 privée la plus proche.

#5 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Charles Robertson, Michael Simpson, Leo Roussel
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Stefan Mücke, Olivier Pla, Billy Johnson
#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Matevos Isaakyan
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Stefan Mücke, Olivier Pla, Billy Johnson
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#29 Racing Team Nederland Dallara P217: Frits van Eerd, Giedo van der Garde, Jan Lammers
Logos Motorsport.com et Motorsport.tv
#69 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
United Autosports devant les logos Motorsport.com et Motorsport.tv
#85 Keating Motorsports Ferrari 488 GTE: Ben Keating, Jeroen Bleekemolen, Luca Stolz

B.V., Le Mans - En Sarthe, les Toyota #7 (Kobayashi-Conway-López) et #8 (Buemi-Alonso-Nakajima) s'échangent régulièrement la tête de la course et ne sont séparées que par 38 secondes à minuit.

Derrière, la bataille faisait rage entre la SMP #17 (Isaakyan-Orudzhev-Sarrazin) et la Rebellion #3 (Laurent-Beche-Menezes) pour la troisième place jusqu'à la perte de contrôle de Matevos Isaakyan dans les virages Porsche. Le Russe a endommagé l'arrière de sa BR Engineering BR1 et a tenté de repartir sans capot moteur, son prototype rendant définitivement l'âme quelques instants plus tard. L'autre SMP, la #11 du trio Button-Aleshin-Petrov, a passé trois heures au stand en début de course et est 56e du général avec 50 tours de retard.

Le podium se joue donc entre les deux Rebellion, la #1 (Lotterer-Jani-Senna) accusant près de deux tours de déficit sur la voiture sœur. C'est la débandade pour les autres LMP1, les deux Ginetta Manor ayant connu plusieurs problèmes techniques et peinant à prendre l'avantage sur les LMP2 – la #6 et la #5 sont respectivement 23e et 39e au général – tandis que Dominik Kraihamer a subi un gros crash au volant de la ByKolles, détruisant cette dernière suite à un contact avec la Porsche #80 de GTE Am... dans les virages Porsche. Quant à la DragonSpeed, elle trace son chemin parmi les GTE après avoir passé une heure dans les stands en raison de soucis techniques.

En LMP2, la G-Drive #26 du trio Vergne-Pizzitola-Rusinov conserve largement l'avantage avec un tour d'avance sur l'Alpine #36 et la Panis-Barthez #23, qui ne démérite pas en ayant la seule Ligier du top 6. À noter que Juan Pablo Montoya a percuté le mur à Indianapolis au volant de la Ligier #32 engagée par United Autosports.

Côté GTE Pro, la Porsche #92 domine la course depuis longtemps, et garde plus d'une minute d'avance sur la #91. La BMW #81 est à la lutte avec cette dernière pour la deuxième place, une place que la #93 a longtemps occupé avant de rencontrer des pépins électriques en fin de soirée. La Porsche #94, quant à elle, est proche de l'abandon en raison d'une suspension endommagée.

Enfin, en GTE Am, la Porsche #77 du Dempsey - Proton Competition est toujours en tête, mais avec une vingtaine de secondes d'avance seulement sur la Ferrari #84 du JMW Motorsport.

Suivez les 24 Heures du Mans en direct commenté sur Motorsport.com !

 24 Heures du Mans - Le classement à minuit

  # Cat. Équipe Trs Arrêts
1 7 LMP1 Toyota Gazoo Racing 144 13
2 8 LMP1 Toyota Gazoo Racing 144 13
3 3 LMP1 Rebellion Racing 140 14
4 1 LMP1 Rebellion Racing 139 15
5 26 LMP2 G-Drive Racing 137 13
6 36 LMP2 Signatech Alpine Matmut 137 13
7 23 LMP2 Panis Barthez Competition 136 13
8 48 LMP2 Idec Sport 136 14
9 39 LMP2 Graff-SO24 136 14
10 28 LMP2 TDS Racing 136 13
11 34 LMP2 Jackie Chan DC Racing 135 13
12 40 LMP2 G-Drive Racing 135 14
13 22 LMP2 United Autosports 135 13
14 32 LMP2 United Autosports 134 13
15 29 LMP2 Racing Team Nederland 134 13
16 31 LMP2 DragonSpeed 133 15
17 35 LMP2 SMP Racing 133 13
18 33 LMP2 Jackie Chan DC Racing 132 13
19 44 LMP2 Eurasia Motorsport 131 15
20 37 LMP2 Jackie Chan DC Racing 131 16
21 50 LMP2 Larbre Competition 130 13
22 47 LMP2 Cetilar Villorba Corse 130 14
23 6 LMP1 CEFC TRSM Racing 129 15
24 92 GTE Pro Porsche GT Team 128 9
25 91 GTE Pro Porsche GT Team 128 9
26 81 GTE Pro BMW Team MTEK 127 9
27 68 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team USA 127 9
28 52 GTE Pro AF Corse 127 9
29 69 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team USA 127 9
30 63 GTE Pro Corvette Racing 127 9
31 67 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team UK 127 10
32 51 GTE Pro AF Corse 126 9
33 38 LMP2 Jackie Chan DC Racing 126 12
34 95 GTE Pro Aston Martin Racing 126 9
35 82 GTE Pro BMW Team MTEK 126 9
36 93 GTE Pro Porsche GT Team 125 10
37 10 LMP1 DragonSpeed 125 13
38 66 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team UK 125 9
39 5 LMP1 CEFC TRSM Racing 124 15
40 77 GTE Am Dempsey - Proton Racing 124 9
41 84 GTE Am JMW Motorsport 124 9
42 85 GTE Am Keating Motorsports 124 10
43 88 GTE Am Dempsey - Proton Racing 124 10
44 71 GTE Pro AF Corse 124 11
45 17 LMP1 SMP Racing 123 11
46 54 GTE Am Spirit of Race 123 9
47 56 GTE Am Team Project 1 123 9
48 97 GTE Pro Aston Martin Racing 123 9
49 80 GTE Am Ebimotors 123 9
50 64 GTE Pro Corvette Racing 123 9
51 90 GTE Am TF Sport 123 9
52 99 GTE Am Proton Competition 123 9
53 61 GTE Am Clearwater Racing 123 9
54 86 GTE Am Gulf Racing 119 9
55 70 GTE Am MR Racing 116 8
56 11 LMP1 SMP Racing 94 9
57 94 GTE Pro Porsche GT Team 92 8
58 98 GTE Am Aston Martin Racing 92 7
59 25 LMP2 Algarve Pro Racing 89 9
60 4 LMP1 Bykolles Racing Team 65 6
Article suivant
Isaakyan accidente la SMP #17 dans les virages Porsche

Article précédent

Isaakyan accidente la SMP #17 dans les virages Porsche

Article suivant

Alonso : Remontée nocturne de 1min30 et "une partie du travail fait"

Alonso : Remontée nocturne de 1min30 et "une partie du travail fait"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie Course
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Benjamin Vinel