9 châssis Onroak au Mans... Autant que Porsche!
#26 G-Drive Racing Ligier JS P2-Nissan : Roman Rusinov, Julien Canal, Sam Bird
#40 Krohn Racing Ligier JS P2 - Judd : Tracy Krohn, Nic Jonsson, Oswaldo Negri
#29 Pegasus Racing Morgan - Nissan : David Cheng, Leo Roussel, Julien Schell
#43 Team Sard Morand Morgan Evo-SARD : Pierre Ragues, Oliver Webb, Zoel Amberg
#35 OAK Racing Ligier JS P2-Nissan : Jacques Nicolet, Jean-Marc Merlin, Erik Maris

Acteur majeur du LMP2, Onroak Automotive pourra compter sur ses équipes clientes pour tenter de faire briller ses différents châssis aux 24 Heures du Mans le mois prochain, dans la catégorie LMP2.

Un an après les débuts remarqués de la Ligier JS P2, qui avait décroché la pole position avant de se classer aux deuxième, cinquième et septième positions, le constructeur verra un total de neuf châssis alignés au départ de l'édition 2015. Ce chiffre fait de Onroak Automotive le constructeur le plus représenté avec Porsche, toutes catégories confondues!

La Ligier JS P2 a conquis plusieurs acteurs du LMP2 et il y en aura sept au départ le samedi 13 juin prochain. Ces châssis se répartissent parmi quatre équipes, avec trois motoristes (Nissan, Honda et Judd) et deux manufacturiers de pneus (Michelin et Dunlop). Le constructeur français souligne que, dans la catégorie, la Ligier est le seul prototype à embarquer trois moteurs différents.

Dans le même temps, deux châssis Morgan seront également présents, pour la quatrième année consécutive. Deux équipes ont ainsi choisi de miser sur leur valeur sûre, avec deux packages légèrement différents.

"C’est une grande fierté de voir l’importance de la représentation des châssis Onroak Automotive sur la grille de départ de la plus grande course d’endurance au monde", se réjouit Jacques Nicolet, Président de Onroak Automotive. "Cette confiance que de plus en plus d’équipes de tous horizons nous témoignent est la plus belle des récompenses pour Onroak Automotive."

A noter que Onroak présentera également son nouveau châssis LMP3 lors de la Journée Test, à laquelle la nouvelle catégorie créée par l'ACO est invitée. 

Les représentants Onroak Automotive en LMP2

Equipe Voiture Pilotes
26 G-Drive Racing Ligier JS P2 - Nissan Rusinov-Canal-Bird
28 G-Drive Racing Ligier JS P2 - Nissan Yacaman-Derani-Gonzalez
29 Pegasus Racing Morgan-Nissan Roussel-Tung-Cheng
30 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 - Honda Sharp-Dalziel-Heinemeier Hansson
31 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 - Honda Brown-Van Overbeek-Fogarty
34 OAK Racing Ligier JS P2 - Honda Cumming-Vanthoor-Estre
35 OAK Racing Ligier JS P2 - Nissan Nicolet-Merlin-Maris
40 Krohn Racing Ligier JS P2 - Judd Krohn-Jönsson-Barbosa
43 Team SARD Morand Morgan EVO - SARD Ragues-Webb-Amberg
partages
commentaires
Exclusif - Premiers tours de roues pour la nouvelle Ford GT

Article précédent

Exclusif - Premiers tours de roues pour la nouvelle Ford GT

Article suivant

Kobayashi inscrit pour la Journée Test avec Toyota

Kobayashi inscrit pour la Journée Test avec Toyota
Charger les commentaires
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021