Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
34 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Alonso : Remontée nocturne de 1min30 et "une partie du travail fait"

partages
commentaires
Alonso : Remontée nocturne de 1min30 et "une partie du travail fait"
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
17 juin 2018 à 02:43

1min30 de reprise sur le commandement par Fernando Alonso lors de son triple relais nocturne au Mans.

Fernando Alonso a produit un significatif relais nocturne lors de ses premières 24 Heures du Mans en faisant tomber méthodiquement l’écart séparant sa Toyota #8 du prototype #7 de tête.

La machine d’Alonso et de ses coéquipiers Nakajima et Buemi, partie de la pole position, avait été retardée peu avant minuit lorsque le pilote suisse avait dû observer une pénalité de 60 secondes pour excès de vitesse dans une slow zone.

Alonso a ainsi récupéré l’auto avec un retard de 2'10 sur celle menée par José María López, mais l’Espagnol a entrepris une belle remontée sur un triple relais nocturne au terme duquel il n'a confié la #8 à Nakajima qu'avec 44 secondes de retard, à 4h05. Le Japonais s’est ensuite mis à son tour à tourner régulièrement 4 à 5 secondes plus vite que la voiture sœur de tête dès la prise du volant, pour ne revenir à qu'à cinq secondes de la tête à 4h40 (avant son premier pitstop).

"Il nous fallait pousser, évidemment", a commenté Alonso après son relais. "Nous avons perdu du temps avec la pénalité, le stop-and-go. Nous avons eu une situation malchanceuse avec la voiture de sécurité [...], et il fallait rattraper.

"Je me suis bien senti de nuit, j’étais 'dans la zone' et j’ai essayé de pousser pour rattraper ; je pense environ 1min30. Une partie du boulot est faite mais c’est encore une longue course devant nous et nous devons encore récupérer une paire de secondes [au tour]."

Interrogé sur son sentiment après le premier relais nocturne de sa carrière en compétition au Mans, l’Espagnol s’est montré peu dissert mais avait les yeux pétillants.

"C’était OK : parfois, vous êtes frustré avec le trafic, parfois vous avez de la chance. Quand mes tours ont été chanceux, ce fut un chouette feeling !"

Plus tôt dans la course, les fans de l'équipage #8 et de Toyota avaient craint une autre pénalité, potentiellement plus sévère, à la vue d'un changement de pilote opéré dans les stands lors de la prise de volant de l'Espagnol. La Toyota #8 avait alors semblé reculer sous l'action du pilote, ce qui est formellement interdit par le règlement. Des images vidéo publiées plus tard par le constructeur et une vidéo exclusive de Motorsport.tv ont par la suite levé tout doute possible sur l'existence d'une telle infraction.

Suivez la suite des 24 Heures du Mans en direct intégral sur Motorsport.com !

Article suivant
24 Heures du Mans : le point à minuit

Article précédent

24 Heures du Mans : le point à minuit

Article suivant

La Toyota #8 reprend la tête au lever du soleil

La Toyota #8 reprend la tête au lever du soleil
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie Course
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes Toyota Racing
Auteur Charles Bradley