Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
38 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
3 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Alonso place Toyota en tête à la mi-journée

partages
commentaires
Alonso place Toyota en tête à la mi-journée
Par :
3 juin 2018 à 10:43

Fernando Alonso a signé le meilleur temps de la matinée en cette Journée Test des 24 Heures du Mans, matinée toutefois écourtée par l'accident impliquant une Dallara et une Aston Martin.

#51 AF Corse Ferrari 488 GTE EVO: Alessandro Pier Guidi, James Calado, Daniel Serra
#91 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Gianmaria Bruni, Frédéric Makowiecki
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez, Fernando Alonso, Anthony Davidson
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller
#1 Rebellion Racing Rebellion R-13: Andre Lotterer, Neel Jani, Bruno Senna
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Stefan Mücke, Olivier Pla, Billy Johnson
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Stefan Mücke, Olivier Pla, Billy Johnson
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE EVO: Davide Rigon, Sam Bird, Miguel Molina
#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Mike Rockenfeller
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Alex Lynn, Maxime Martin, Jonathan Adam
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#82 BMW Team MTEK BMW M8 GTE: Antonio Felix da Costa, Alexander Sims
#4 ByKolles Racing Team Enso CLM P1/01: Oliver Webb, Dominik Kraihamer, Tom Dillmann
#11 SMP Racing BR Engineering BR1: Jenson Button
#3 Rebellion Racing Rebellion R-13: Mathias Beche, Gustavo Menezes, Thomas Laurent
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Renger Van der Zande
#11 SMP Racing BR Engineering BR1: Jenson Button
#11 SMP Racing BR Engineering BR1: Mikhail Aleshin, Vitaly Petrov, Jenson Button
#94 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Romain Dumas, Timo Bernhard, Sven Müller
Charles Robertson
#93 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Patrick Pilet, Nick Tandy, Earl Bamber, Dirk Werner
#92 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, Laurens Vanthoor, Dirk Werner
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#52 AF Corse Ferrari 488 GTE EVO: Toni Vilander, Antonio Giovinazzi, Pipo Derani

B.V., Le Mans - Fernando Alonso mène la danse ! Pour ses débuts sur le Circuit de la Sarthe, le pilote de la Toyota #8 a signé le meilleur temps en 3'21"468 et a composté son ticket pour la course en effectuant les dix tours exigés pour chaque rookie. La #7 a pris la troisième place avec Mike Conway en 3'22"187. On reste toutefois loin des chronos de la Journée Test 2017, avec un 3'18"132 alors réalisé par Toyota.

Ce sont les Rebellion qui ont fait forte impression lors de cette matinée d'essais. Au volant de la R13 #3, le jeune Thomas Laurent – sensation de l'édition 2017 – a enchaîné les chronos particulièrement rapides et a réalisé le deuxième temps en 3'21"818, ne parvenant toutefois pas à assembler des secteurs parfaits.

Bien qu'il soit impossible de tirer des conclusions de ces chronos, il est intéressant de constater que les Toyota rendaient constamment une demi-seconde à la Rebellion #3 dans le premier secteur, Laurent y enregistrant une référence de 30"968 tandis que les prototypes japonais y sont en 31"679 et 31"926. Ces derniers avaient cependant l'avantage dans le deuxième secteur, qui comprend la ligne droite des Hunaudières, tandis que la hiérarchie était plus difficile à établir dans le troisième partiel.

Si la deuxième Rebellion complète le top 4, d'autres écuries de LMP1 privé ont connu davantage de difficultés. Du côté de la BR1 #11 engagée par SMP Racing, on déplore un "problème de capteur" qui a empêché la voiture de rouler en début de matinée, au grand dam de son pilote Jenson Button. Ce dernier a toutefois pu effectuer par la suite les dix tours requis par le règlement en qualité de rookie.

Une autre BR1, la #10 de l'équipe DragonSpeed, n'a pu effectuer que six tours, dont aucun chronométré, notamment immobilisée dans les Hunaudières à 10h55. Rappelons que ce prototype a dû être reconstruit suite au violent accident dans lequel Pietro Fittipaldi s'est brisé les jambes à Spa-Francorchamps. Renger van der Zande le remplace, ce qui était toutefois prévu de longue date.

En revanche, pour une écurie CEFC Manor Racing qui se veut rassurante malgré les soucis financiers de son mécène, les signes ne sont pas encourageants. Contrairement à ce qui s'est passé à Spa-Francorchamps, où l'équipe a déclaré forfait, la #6 ne s'est certes pas contentée d'un simple tour d'installation, parcourant 11 boucles du Circuit de la Sarthe aux mains d'Oliver Rowland. Les chronos étaient cependant très modestes, la référence étant de 3'34"766. Quant à la #5, elle est tout simplement restée au garage.

ORECA domine en LMP2

Dans la catégorie LMP2, ce sont les ORECA qui mènent la danse, monopolisant le top 7. La #26 engagée par G-Drive Racing est la plus véloce grâce à un chrono de 3'30"176 réalisé par Alexandre Imperatori en début de matinée.

Le GTE Pro est le théâtre de la suprématie de Ford, dont le quatuor est en tête du classement avec un 3'53"008 signé Andy Priaulx. C'est déjà près de deux secondes plus rapide que lors de la Journée Test 2017 ! Le constructeur rival le plus compétitif est Porsche, avec la #91, qui a réalisé un temps de 3'54"713 aux mains de Gianmaria Bruni.

Enfin, en GTE Am, la Ferrari #61 du Clearwater Racing devance la Porsche #77 du Dempsey-Proton Racing... de six millièmes de seconde.

Plusieurs incidents à déplorer

Si cette séance a été écourtée, c'est à cause d'un accident impliquant l'Aston Martin #95 pilotée par Marco Sørensen et la SMP LMP2 #32 de Harrison Newey. Seule cette dernière a pu rallier les stands, et les rails étaient trop endommagés pour espérer un drapeau vert avant 13h. La pause déjeuner est donc avancée, avec une reprise des festivités à 13h30. À noter que le pilote danois est indemne, comme l'ont confirmé les médecins après son passage au centre médical.

Quelques autres incidents se sont produits au fil de la matinée, sans grande conséquence. Le drapeau rouge a été agité de 9h51 à 10h05 en raison de débris en piste, alors que la Ligier #32 d'United Autosports, pilotée par Juan Pablo Montoya notamment, a subi une crevaison à 10h10 lorsque William Owen était au volant. La Dallara #29 du Racing Team Nederland, quant à elle, était arrêtée dans la deuxième chicane des Hunaudières à 11h45. Enfin, l'Aston Martin #98 a subi une perte d'huile, son pilote Mathias Lauda se plaignant d'avoir été tassé hors de la piste, ce qui aurait endommagé la voiture.

 Journée Test - Mi-journée

  # Cat. Équipe Trs Temps
1 8 LMP1 Toyota Gazoo Racing 40 3:21.468
2 3 LMP1 Rebellion Racing 28 3:21.828
3 7 LMP1 Toyota Gazoo Racing 36 3:22.187
4 1 LMP1 Rebellion Racing 22 3:23.595
5 17 LMP1 SMP Racing 25 3:25.456
6 11 LMP1 SMP Racing 12 3:26.565
7 4 LMP1 Bykolles Racing Team 24 3:28.415
8 26 LMP2 G-Drive Racing 27 3:30.176
9 48 LMP2 IDEC Sport 32 3:30.877
10 31 LMP2 Dragonspeed 31 3:31.201
11 39 LMP2 Graff-SO24 26 3:31.341
12 36 LMP2 Signatech Alpine Matmut 32 3:31.873
13 28 LMP2 TDS Racing 22 3:32.949
14 40 LMP2 G-Drive Racing 28 3:33.360
15 32 LMP2 United Autosports 25 3:33.580
16 22 LMP2 United Autosports 30 3:33.660
17 47 LMP2 Cetilar Villorba Corse 32 3:33.739
18 37 LMP2 Jackie Chan DC Racing 22 3:34.137
19 6 LMP1 CEFC TRSM Racing 11 3:34.766
20 29 LMP2 Racing Team Nederland 16 3:34.935
21 23 LMP2 Panis Barthez Competition 28 3:34.944
22 38 LMP2 Jackie Chan DC Racing 24 3:35.329
23 35 LMP2 SMP Racing 21 3:35.491
24 44 LMP2 Eurasia Motorsport 29 3:36.758
25 34 LMP2 Jackie Chan DC Racing 18 3:38.435
26 50 LMP2 Larbre Competition 27 3:41.899
27 33 LMP2 Jackie Chan DC Racing 31 3:43.790
28 25 LMP2 Algarve Pro Racing 29 3:44.790
29 67 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team UK 26 3:53.008
30 66 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team UK 28 3:53.917
31 69 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team USA 21 3:54.483
32 68 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team USA 25 3:54.645
33 91 GTE Pro Porsche GT Team 29 3:54.713
34 63 GTE Pro Corvette Racing - GM 34 3:55.014
35 93 GTE Pro Porsche GT Team 35 3:55.677
36 92 GTE Pro Porsche GT Team 24 3:55.921
37 81 GTE Pro BMW Team MTEK 34 3:56.124
38 51 GTE Pro AF Corse 32 3:56.156
39 64 GTE Pro Corvette Racing - GM 32 3:56.607
40 52 GTE Pro AF Corse 33 3:57.029
41 71 GTE Pro AF Corse 27 3:57.404
42 82 GTE Pro BMW Team MTEK 29 3:57.644
43 94 GTE Pro Porsche GT Team 31 3:58.546
44 61 GTE Am Clearwater Racing 25 3:58.569
45 77 GTE Am Dempsey - Proton Racing 32 3:58.575
46 95 GTE Pro Aston Martin Racing 32 3:59.614
47 88 GTE Am Dempsey - Proton Racing 31 3:59.806
48 86 GTE Am Gulf Racing UK 26 3:59.909
49 90 GTE Am TF Sport 20 4:00.130
50 84 GTE Am JMW Motorsport 25 4:00.226
51 54 GTE Am Spirit of Race 29 4:00.240
52 80 GTE Am Ebimotors 24 4:00.673
53 85 GTE Am Keating Motorsports 21 4:01.213
54 98 GTE Am Aston Martin Racing 27 4:01.224
55 70 GTE Am MR Racing 25 4:01.757
56 97 GTE Pro Aston Martin Racing 17 4:01.879
57 99 GTE Am Proton Competition 13 4:02.391
58 5 LMP1 CEFC TRSM Racing 0  
59 10 LMP1 Dragonspeed 6  
60 56 GTE Am Team Project 1 6  
Article suivant
Drapeau rouge au Mans, la séance matinale écourtée

Article précédent

Drapeau rouge au Mans, la séance matinale écourtée

Article suivant

Alonso le plus rapide, Rebellion dans la même seconde !

Alonso le plus rapide, Rebellion dans la même seconde !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement Journée Test
Catégorie Dimanche matin
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Benjamin Vinel