Formule 1 MotoGP
14 août
EL1 dans
2 jours
WSBK
07 août
Événement terminé
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
15 jours
Formule E
C
E-Prix de Berlin V
12 août
EL1 dans
02 Heures
:
03 Minutes
:
46 Secondes
WEC
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
98 jours
WRC
04 sept.
Shakedown dans
23 jours
18 sept.
Prochain événement dans
36 jours

Aston Martin et Corvette rattrapés par la BoP

partages
commentaires
Aston Martin et Corvette rattrapés par la BoP
Par :
14 juin 2019 à 16:05

La BoP des deux catégories GTE des 24 Heures du Mans a été ajustée avant la course qui aura lieu ce week-end.

B.D., Le Mans - Après les qualifications de mercredi et jeudi, et avant les 24 Heures du Mans qui auront lieu ce week-end, la BoP a été ajustée en GTE. Les modifications apportées à la Balance de Performance nuisent à Aston Martin et Corvette, se basant notamment sur le résultat des essais du milieu de semaine. 

Aston Martin a signé jeudi soir la pole position du LMGTE Pro, avec un chrono de 3'48"000 signé par Marco Sørensen au volant de la Vantage GTE #95. L'auto du constructeur britannique va subir une petite réduction de turbo. S'y ajoute une diminution de deux litres pour la capacité de son réservoir, car le but recherché par les organisateurs est de limiter les relais de chaque constructeur à 14 tours maximum en course, en conditions de drapeau vert. 

Lire aussi :

Par ailleurs, toutes les voitures du GTE Pro, y compris l'Aston Martin mais à l'exception de la Corvette C7.R, vont bénéficier d'une réduction de poids de 5 kg. Le constructeur américain avait pris la troisième place des qualifications dans la catégorie grâce à Antonio García. Cela concerne donc Porsche, Ford et Ferrari. 

Une modification de la BoP a également été faite en LMGTE Am, suite au triplé réalisé par des Porsche 911 RSR jeudi soir. Les autos du constructeur allemand seront alourdies de 10 kg, pendant que l'unique Ford GT de la catégorie bénéficiera d'un réduction de poids de 10 kg. Les deux Ferrari et l'Aston Martin engagées dans cette classe ne font l'objet d'aucun ajustement. 

La Grande Histoire des 24H du Mans : 2016, la malédiction Toyota

Article précédent

La Grande Histoire des 24H du Mans : 2016, la malédiction Toyota

Article suivant

Les débuts studieux de Vandoorne au Mans

Les débuts studieux de Vandoorne au Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Auteur Basile Davoine