MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL4 dans
00 Heures
:
02 Minutes
:
44 Secondes
Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
4 jours
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
Losail
24 oct.
-
26 oct.
SBK EL1 dans
5 jours
WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
19 jours
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
33 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
89 jours

Aston Martin : Verstappen au Mans, "ne serait-ce pas génial ?"

partages
commentaires
Aston Martin : Verstappen au Mans, "ne serait-ce pas génial ?"
Par :
Co-auteur: Scott Mitchell
22 juil. 2019 à 12:30

Aston Martin rejoindra le FIA WEC dans un an au sein de la catégorie Hyper Sport avec sa Valkyrie, et n'exclut pas que Max Verstappen soit au volant.

Aston Martin est le sponsor titre de Red Bull Racing depuis le début de la saison 2018, et Red Bull Advanced Technologies a contribué au développement de l'hypercar qu'est la Valkyrie. Les deux parties entretiennent donc des liens étroits, et alors que le constructeur britannique va faire son retour dans la catégorie reine de l'Endurance, recruter Max Verstappen pour la classique mancelle n'est pas inenvisageable. Le jeune Néerlandais a récemment évoqué son désir de courir au Mans, en particulier avec son père Jos Verstappen. Ce dernier y a déjà participé deux fois, avec une victoire dans la catégorie LMP2 en 2008.

Lire aussi :

"J'ai le privilège d'avoir une bonne relation avec Max", déclare Andy Palmer, PDG d'Aston Martin, à Motorsport.com. "Philosophiquement ou théoriquement, j'adorerais qu'il soit impliqué. Il ne l'est pas formellement, mais ce n'est pas exclu non plus. C'est une conversation à avoir à l'avenir. Ne serait-ce pas génial ?"

Le partenariat d'Aston Martin avec Red Bull a été ponctué de nombreuses initiatives commerciales, technologiques et sportives ; non seulement les logos de la marque apparaissent sur les RB15, mais par exemple, la Valkyrie a fait ses premiers tours de roue en public à Silverstone ; le même week-end, Aston tirait profit de son implication dans la franchise James Bond pour parer les Red Bull d'une livrée spéciale 007 et inviter l'acteur Daniel Craig au Grand Prix.

Max Verstappen, Red Bull Racing, l'acteur Daniel Craig, et Pierre Gasly, Red Bull Racing

Une relation aussi fructueuse aurait été inenvisageable pour Palmer lorsqu'il a rejoint Aston il y a cinq ans : "Cela a l'air de pas de géant, mais en réalité, ce sont beaucoup de petits pas. En coulisses, chaque jour est une épreuve. Mais c'est l'intérêt : nous avançons avec difficulté vers un objectif qui a été clairement fixé, un plan de route pour le développement d'une compagnie que nous transformons en une véritable institution britannique. C'est planifié jusqu'en 2024, au moins."

"Tandis que chaque jour requiert de grands objectifs à atteindre, on sait au moins vers quoi l'on se précipite. Nous sommes sur une bonne lancée, nous savons où nous nous dirigeons. Et si l'on a de petits succès, ils se transforment en grands succès puis en immenses succès. Ensuite, les choses commencent simplement à se produire."

"Pensez au week-end dernier – il y avait Red Bull, Max Verstappen, il ne faut pas oublier Pierre [Gasly] car il a fait du très bon travail, il y avait Daniel Craig et 007, Aston Martin, tout ça au même endroit. Imaginez si nous avions tenté d'orchestrer ça il y a quelques années. Ça aurait été impossible. Et la cerise sur le gâteau, c'était de faire rouler la Valkyrie. C'est le genre de choses dont je me souviendrai en repensant à ma carrière, et je me dirai : 'C'était une sacrée journée !'."

Article suivant
C'était un 22 juillet : l'heure de gloire de Markus Winkelhock

Article précédent

C'était un 22 juillet : l'heure de gloire de Markus Winkelhock

Article suivant

Hamilton : "Nous étions super nerveux" lors des tests hivernaux

Hamilton : "Nous étions super nerveux" lors des tests hivernaux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , 24 heures du Mans , WEC
Pilotes Max Verstappen Boutique
Auteur Benjamin Vinel