Aston Martin annonce ses pilotes pour Le Mans

Le constructeur britannique a choisi de recruter deux anciens pilotes Ford afin de compléter ses équipages pour les 24 Heures du Mans 2020.

Aston Martin annonce ses pilotes pour Le Mans

Aston Martin a officialisé la composition de ses équipages pour les 24 Heures du Mans, et s'appuiera sur l'expérience de deux anciens pilotes Ford. Harry Tincknell et Richard Westbrook viendront en effet compléter les duos déjà en place sur chacune des deux Vantage en GTE Pro lors de l'édition 2020, les 13 et 14 juin prochains.

Lire aussi :

Tincknell et Westbrook étaient disponibles puisque Ford a mis fin à son programme en Endurance à l'issue de l'année 2019. Le premier cité fera équipe avec Alex Lynn et Maxime Martin sur l'Aston Martin #97, tandis que le second sera aligné aux côtés de Nicki Thiim et Marco Sørensen sur la #95. Les deux hommes remplacent Darren Turner et Jonathan Adam, qui avaient participé à la classique mancelle avec le constructeur britannique en 2018 et 2019. Ces derniers sont aujourd'hui engagés dans la catégorie LMGTE Am, toujours sous les couleurs d'Aston Martin.

"Nous voulions des pilotes avec une bonne expérience du GTE pour intégrer l'équipe", explique John Gaw, directeur de l'équipe Aston Martin Racing. "Nous nous sommes réunis avec nos pilotes actuels et nous leurs avons demandé qui ils voulaient, car l'alchimie dans l'équipe est importante. Le fait que Richard et Harry soient britanniques a aidé, mais ce n'était pas fondamental pour prendre la décision."

Pour le moment, Aston Martin n'a pas l'intention de faire courir Tincknell et Westbrook avant le rendez-vous sarthois, ce qui aurait pourtant permis aux deux hommes de se préparer pour les 24 Heures du Mans. Aucun des deux n'a encore testé la Vantage GTE, même si Westbrook a pu rouler dans la version GT3 sur le circuit de Snetterton avant Noël.

"Chaque équipe veut se placer dans la meilleure position possible afin d'être compétitive pour Le Mans, et recruter Harry et Richard est un pas dans cette direction", conclut David King, président d'Aston Martin Racing.

En LMGTE Am, l'Aston Martin #98 sera toujours confiée à Paul Dalla Lana, Darren Turner et Ross Gunn. 

partages
commentaires
C'était 2019 : ce qui vous a marqués cette année

Article précédent

C'était 2019 : ce qui vous a marqués cette année

Article suivant

Toyota se méfie de Rebellion pour le titre

Toyota se méfie de Rebellion pour le titre
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021