Bilan mi-saison : Max Chilton 

Quatrième du GP2 en 2012, Max Chilton est arrivé en Formule 1 par la petite porte en profitant du soutien de son père à travers la société Aon

Quatrième du GP2 en 2012, Max Chilton est arrivé en Formule 1 par la petite porte en profitant du soutien de son père à travers la société Aon.

Si pour certains, le Britannique manquait d'expérience avant d'arriver en F1, il a pu profiter de la situation autour du second pilote Marussia durant l'hiver pour enchaîner les journées de roulage lors des essais hivernaux afin d'arriver bien préparé à Melbourne.

Face à Jules Bianchi, qui possède une certaine expérience en Formule 1, que ce soit avec Ferrari ou Force India, Chilton réalise de bons débuts dans la catégorie reine en commettant peu d'erreurs. Moins rapide que Bianchi, le Britannique accumule l'expérience en fin de peloton avant d'espérer mieux.

Pour le moment, son meilleur résultat en Formule 1, une 14ème place, coïncide avec la plus grosse bourde de sa jeune carrière. A Monaco, Chilton allait se faire dépasser par Pastor Maldonado mais le pilote Marussia n'a pas vu le Vénézuélien dans ses rétroviseurs, envoyant ce dernier dans les barrières TechPro et provoquant ainsi la sortie du drapeau rouge.

Malgré cela, Chilton commet peu d'erreurs. Avec Kimi Räikkönen et Lewis Hamilton, le Britannique est le seul pilote à ne pas avoir abandonné pour le moment.

Lors de la seconde partie de la saison, il tentera de se rapprocher des performances de Jules Bianchi. Sa place chez Marussia semble déjà assurée pour la saison 2014 puisque l'écurie russe a d'ores-et-déjà déclaré qu'elle souhaitait conserver son duo.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Pastor Maldonado , Max Chilton , Jules Bianchi
Équipes Force India
Type d'article Actualités