Les billets pour les 24 Heures du Mans sont en vente

La jauge de spectateurs sera établie à 50 000 visiteurs pour la course, qui aura lieu les 21 et 22 août.

Pour la première fois depuis deux ans, les fans seront de nouveau présents pour les 24 Heures du Mans, avec une nouvelle date en août. La course, habituellement organisée en juin afin de bénéficier de plus d’heures d’ensoleillement, a été déplacée à la fin de l’été pour s’assurer que les restrictions sanitaires soient moins lourdes, dans le but d’accueillir des spectateurs. En 2020, un tel choix avait déjà été fait en repoussant l’épreuve à septembre, mais la situation globale avait forcé les organisateurs à organiser la course à huis clos.

Cette année, l'événement aura lieu sous les yeux de 50 000 spectateurs, lors du week-end des 21 et 22 août. Comme lors des années précédentes, les organisateurs proposent des billets en tribune ainsi que pour le camping, afin de vivre au mieux l’événement et l’ambiance si particulière des 24 Heures du Mans. Ces tickets sont en vente dès aujourd’hui sur Motorsport Tickets.

Les offres pour les places en tribune démarrent à 134 € par personne, et les billets pour les enfants de moins de 8 ans sont gratuits. Pour les entrées générales, les tarifs sont encore plus intéressants : les tarifs pour le week-end commencent à 71 €, avec des prix avantageux pour les étudiants. Les enfants de moins de 16 ans auront accès gratuitement à l’enceinte générale.

Lire aussi :

Afin d’assurer la sécurité sur le lieu de l’événement, les visiteurs devront prouver qu’ils ont bien reçu les deux doses de vaccin au Covid-19 au moins 15 jours avant l’événement, ou bien présenter un test PCR négatif. Des lieux de prélèvements seront installés autour du circuit, ainsi que des points de passage obligatoires devant les entrées du circuit.

Sur place, les fans auront l’opportunité de vivre l’ambiance si singulière du Mans, avec l’installation d’une fan zone, des courses de support et l’incontournable musée du Mans. Les passionnés d’Endurance ont de quoi être heureux cette année : le WEC se rend pour la première fois de son Histoire à Monza, avant que les toutes nouvelles Hypercars découvrent l’asphalte du circuit de la Sarthe.

Les vainqueurs de l’édition 2020, Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Kazuki Nakajima seront de nouveau présents sur la grille en 2021. La liste des pilotes en lice comprend également Kevin Magnussen, Robert Kubica, Paul di Resta, Nyck de Vries ou bien encore Alexander Sims.

partages
commentaires

Voir aussi :

Quand Mazda gagnait les 24H du Mans avec le moteur rotatif

Article précédent

Quand Mazda gagnait les 24H du Mans avec le moteur rotatif

Article suivant

J-1 pour l'Hypercar Peugeot en Endurance !

J-1 pour l'Hypercar Peugeot en Endurance !
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021