Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
16 Heures
:
10 Minutes
:
49 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
11 Heures
:
05 Minutes
:
49 Secondes
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
27 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
7 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
63 jours

Brabham annonce un engagement au Mans en GTE

partages
commentaires
Brabham annonce un engagement au Mans en GTE
Par :
9 janv. 2019 à 21:02

Réincarnée il y a quelques mois, la marque Brabham vise une participation aux 24 Heures du Mans en 2022.

Lancée en mai dernier avec David Brabham à sa tête, la société australienne Brabham Automotive a pour projet de participer au FIA WEC lors de la saison 2021-2022 dans la catégorie GTE Pro. L'auto se basera sur une nouvelle voiture de série qui puisera ses racines dans le modèle BT62 dévoilé au printemps dernier. Ce projet était la première pierre du renouveau pour la marque, 26 ans après la fin de son aventure en Formule 1.

"C'est important que nous revenions à la compétition, car c'est notre ADN", explique à Motorsport.com David Brabham, directeur général de l'entreprise, vainqueur des 24 Heures du Mans en 2009 avec Peugeot, et fils du légendaire Jack Brabham. "Lorsque nous nous sommes lancés en mai dernier, nous avons dit à tout le monde que nous voulions courir et que l'objectif suprême était de faire Le Mans. Il y a eu beaucoup de rumeurs quant à la manière de le faire, donc nous voulons confirmer la direction que nous prenons, et c'est celle du GTE pour 2021-2022."

Le futur modèle de compétition sera dérivé du prochain modèle de route. "Ce serait faux de dire que ce sera une toute nouvelle voiture", prévient David Brabham. "Ce sera une évolution de ce que nous avons aujourd'hui, une voiture que nous avons construite avec la course d'Endurance à l'esprit, mais on dira ultérieurement ce que ce sera exactement et comment ça s'appellera."

Lire aussi :

Des discussions avec d'éventuels partenaires sont déjà lancées, tout comme le travail de conception, avec la volonté de garder comme motorisation le V8 atmosphérique de la BT62, basé sur un bloc Ford. La version GTE sera développée directement au siège de Brabham Automotive, à Adélaïde, mais le projet est d'avoir une équipe d'usine basée au Royaume-Uni pour le WEC. Brabham souhaite également rendre son auto disponible pour des équipes clientes.

"Dans les années 60, Brabham était le plus grand constructeur de voitures de course au monde", rappelle David Brabham. "Les clients se tournaient toujours vers Brabham en raison des services et de l'implication offerts par mon père dans le développement et le pilotage des voitures, alors cela fait écho à ce que nous voulons faire." 

Brabham BT62

Il est évidemment trop tôt pour parler des pilotes qui rejoindraient l'aventure, mais David Brabham ne cache pas dès à présent que son fils Sam et son neveu Matthew seraient probablement impliqués. "Il y a trois générations de Brabham ici", souligne l'Australien. "Nous ne voulons pas prendre d'engagements à ce stade, mais ils seront sérieusement pris en considération."

Du côté des organisateurs du WEC et des 24 Heures du Mans, l'annonce faite par Brabham est évidemment chaleureusement accueillie. "Pour l'ACO, le retour du nom Brabham en Endurance est plus que symbolique", se réjouit Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest. "Cela démontre une loyauté remarquable et un extraordinaire esprit de compétitivité."

Au Mans, Jack Brabham avait remporté en 1967 le seul Grand Prix de France organisé dans la Sarthe, tandis que son fils Geoff Brabham figurait au sein de l'équipage Peugeot vainqueur des 24 Heures en 1993.

Propos recueillis par Gary Watkins  

Article suivant
Une nouvelle procédure de FCY aux 24 Heures du Mans

Article précédent

Une nouvelle procédure de FCY aux 24 Heures du Mans

Article suivant

Des possibilités au Mans et en IndyCar pour Wehrlein

Des possibilités au Mans et en IndyCar pour Wehrlein
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Pilotes David Brabham
Équipes Brabham
Auteur Basile Davoine