L'équipage ByKolles est complet pour les 24 Heures du Mans

partages
commentaires
L'équipage ByKolles est complet pour les 24 Heures du Mans
Par :

Tom Dillmann, Bruno Spenger et Oliver Webb se partageront le volant du prototype LMP1 engagé par ByKolles aux 24 Heures du Mans.

Absente depuis le début de la saison 2019-2020, l'équipe ByKolles sera de retour en FIA WEC le mois prochain à Spa-Francorchamps, puis en septembre pour participer aux 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP1. La structure engagera de nouveau son prototype Enso CLM P1/01, propulsé par un moteur Gibson. 

La 88e édition des 24 Heures du Mans marquera la dixième participation de l'équipe à la classique mancelle, où elle sera présente avec un équipage partiellement renouvelé. Ainsi on retrouvera au volant de la LMP1 le Français Tom Dillmann, mais aussi le Canadien Bruno Spengler. Habitué du DTM, où il compte 16 victoires et a décroché le titre en 2012, ce dernier a été confirmé il y a quelques jours déjà et a même pu prendre contact avec l'auto lors d'un roulage sur le Nürburgring. Il s'agira de son premier départ au Mans.

Lire aussi :

Pour rejoindre les deux hommes, ByKolles fera appel à Oliver Webb, qui compte déjà plusieurs participations avec une structure qu'il connaît donc bien. 

"Oliver est un excellent pilote avec beaucoup d'expérience en LMP1", souligne Boris Bermes, directeur des opérations. "Avec Tom et Bruno, nous avons un équipage solide pour les épreuves à venir à Spa et au Mans. [...] Notre équipe va prendre son dixième départ aux 24 Heures du Mans. Pour ce petit anniversaire, nous voulons faire tous les efforts possibles pour décrocher un bon résultat dans une catégorie LMP1 où la lutte est rude."

ByKolles reste sur quatre abandons consécutifs dans la Sarthe avec son prototype LMP1. Oliver Webb était présent lors de ces quatre dernières édition, tandis que Tom Dillmann a participé à celles de 2018 et 2019. L'an passé, ils avaient été rejoints par Paolo Ruberti.

Ginetta cessera son programme d'usine WEC en 2021

Article précédent

Ginetta cessera son programme d'usine WEC en 2021

Article suivant

Duval : "En Endurance, j'ai encore mon mot à dire"

Duval : "En Endurance, j'ai encore mon mot à dire"
Charger les commentaires