Chase Carey va donner le départ des 24 Heures du Mans

Le nouveau PDG de la Formule 1, Chase Carey, sera le starter de la 85e édition des 24 Heures du Mans, à partir de ce samedi 15 heures.

Carey a "immédiatement accepté" d'être le starter des 24 Heures du Mans 2017 selon Pierre Fillon, le président de l'Automobile Club de l'Ouest. L'Américain succède ainsi à un compatriote, puisque c'est Brad Pitt qui avait agité le drapeau tricolore en 2016.

"Je me réjouis que Chase Carey ait immédiatement accepté d’être le Starter 2017. Cela symbolise un nouveau départ pour de nouvelles relations entre nos organisations, qui ont été facilitées par Jean Todt, Président de la  la FIA, avec lequel nous sommes partenaire pour le Championnat du monde d’Endurance (FIA WEC)", a déclaré Pierre Fillon.

Le choix de Chase Carey comme starter de l'édition 2017 est aussi bien entendu stratégique et signe d'un rapprochement entre les mondes de la Formule 1 et de l'Endurance, grâce à la nouvelle direction imprimée par Liberty Media sur le monde de la F1.

"Avec Chase Carey à la tête de la F1, le moment est venu de travailler ensemble sur certains sujets tel le calendrier sportif, en proposant le meilleur de tous les spectacles à tous les fans pour qu’ils suivent pleinement les deux disciplines majeures du sport automobile que sont la F1 et l’Endurance", ajoute le président de l'ACO.

En 2014 déjà, la F1 s'était invitée au départ des 24H du Mans, puisque Fernando Alonso avait alors agité le drapeau français devant le peloton. L'année suivante, c'est Bill Ford, qui s'était plié à l'exercice, en présence du Président de la République, François Hollande.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , Formule 1
Événement 24 Heures du Mans
Circuit Circuit de la Sarthe
Type d'article Actualités